24.9 C
Dzaoudzi
mardi 30 novembre 2021
AccueilOcéan IndienMadagascar vote l’abolition de la peine de mort

Madagascar vote l’abolition de la peine de mort

La Grande Île abolit la peine de mort et la remplace par… des peines de travaux forcés. Madagascar devient ainsi le 102e pays a décider d’une telle abolition.

Le Commissariat de Nosy Be
Le Commissariat de Nosy Be

Elle n’est plus appliquée depuis plus de 50 ans dans la Grande Île. Le Parlement de Madagascar a voté un projet de loi pour abolir formellement la peine de mort. La loi sur l’abolition de la peine capitale a été adoptée à l’unanimité par les 82 députés présents lors du vote ce mercredi à l’Assemblée nationale à Antananarivo. Cette loi attend désormais d’être promulguée par le président de la République Hery Rajaonarimampianina.

L’article premier du texte indique que “la peine de mort est abolie” et que “nul ne peut être exécuté”. Ainsi, les peines de mort prévues dans les textes en vigueur à Madagascar devraient être remplacées par les travaux forcés à perpétuité.

La peine de mort n’est plus appliquée sur l’île depuis 1958. Les condamnés à mort ont vu leur peine se transformer en réclusion criminelle à perpétuité.

Une «étape historique»

Madagascar s’est engagé sur la voie de l’abolition de la peine capitale depuis la signature en septembre 2012, par Andry Rajoelina, le président de transition de l’époque, du protocole se rapportant au «Pacte International relatif aux droits civils et politiques», un texte de l’ONU visant à abolir la peine de mort.

L’Union européenne a salué une «étape historique» après le vote des députés malgaches. C’est «le résultat d’une action intense de plaidoyer menée conjointement par la société civile malgache et internationale», a indiqué la représentation de l’Union européenne à Madagascar dans un communiqué.

Selon le décompte réalisé par plusieurs ONG, Madagascar est ainsi devenu le 102e pays à avoir supprimé la peine de mort pour tous les crimes. Sept autres l’ont abolie seulement pour les crimes de droit commun. Enfin, 54 pays n’ont pas eu recours à la peine capitale depuis au moins dix ans même si elle reste en vigueur.
RR
Le Journal de Mayotte
Avec le JIR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COVID, ARS, MAYOTTE, OMICRON

Covid : baisse des indicateurs à Mayotte, des nouveaux Omicron suspectés...

0
Le territoire continue à être épargné par l'épidémie qui affole la métropole et les autres DOM. Le taux d'incidence descend à 21,8 cas pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan