Un cas suspect d’Ebola mis à l’isolement à La Réunion

3
84

Une pharmacienne revenant d’un pays de l’Afrique de l’Ouest a été hospitalisée avec une forte fièvre. Les procédures d’isolement ont été mises en place.

Le virus Ebola (Crédits photo: OMS)
Le virus Ebola
(Crédits photo: OMS)

Un cas suspect d’Ebola est actuellement à l’isolement à La Réunion. Selon Réunion 1ère, il s’agirait d’une métropolitaine qui réside dans le sud de l’île qui serait de retour d’une mission humanitaire en Guinée, l’un des trois pays touché par ce virus dans l’ouest e l’Afrique. Arrivée hier vendredi à La Réunion, la pharmacienne aurait été prise d’une forte fièvre.

Transportée d’urgence au CHU de Bellepierre, le seul établissement habilité à prendre en charge ce type de maladie, elle été confinée dans une salle des urgences. Des analyses ont été effectuées sur elle. Les résultats seront connus dans 48 heures. Une cellule de crise a été mise en place.

Depuis le début de l’épidémie en Afrique de l’ouest, les autorités françaises ont tenté de rassurer la population mettant en avant les très faibles risques de propagation du virus sur le territoire. Dans toutes les régions, y compris à Mayotte et à La Réunion, les Agences régionales de santé (ARS) ont mis en place des protocoles au cas où des d’éventuels patients seraient signalés.

Très faibles risques

A La Réunion, c’est le CHU de Bellepierre qui est l’établissement référent, habilité à accueillir les personnes atteintes par ce virus ou suspectées de l’être. Une enquête approfondie est d’ores-et-déjà en cours, dans le cas où la patiente serait effectivement confirmée, pour établir la liste des personnes qui auraient été en contact avec elle. L’inquiétude est tout de même mesurée car la personne s’est présentée dès l’apparition des premiers symptômes, phase à partir de laquelle le patient devient contagieux.

Le virus Ebola, nommé en référence à une rivière passant près de la ville de Yambuku, dans le nord du Congo (berceau de la maladie), a fait 6.583 morts sur un total de 18.188 cas enregistrés dans les trois pays les plus touchés par la réapparition du virus, la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia. De nombreux cas suspects ont été mis en isolement en métropole ces derniers mois mais aucun d’entre eux ne s’est finalement avéré positif.
RR
Le Journal de Mayotte avec le JIR

3 Commentaires

  1. 749703 503238Hello there! I could have sworn Ive been to this blog before but right after reading via some of the post I realized it is new to me. Anyhow, Im certainly pleased I discovered it and Ill be book-marking and checking back often! 808965

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here