25.9 C
Dzaoudzi
samedi 28 mai 2022
AccueilEducationCes apprentis bouchers mahorais qui épatent la métropole

Ces apprentis bouchers mahorais qui épatent la métropole

Si l’on en croit la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), Mayotte va bientôt se doter de la crème des bouchers ! Les 6 étudiants (ils étaient 15 au départ), qui sont actuellement en Centre de formation d’Apprentis (CFA) viennent de subir leur premier examen blanc, « une sorte de point d’étape », traduit Patrick Chauvin, le directeur de la Chambre.

Omar Djoundy parmi les 6 élèves
Omar Djoundy parmi les 6 élèves

Un bilan autant pour les élèves que pour la structure puisque c’est la première fois qu’une telle formation a lieu à Mayotte.

Partant du constat d’un déficit de bouchers sur l’île, mais aussi en métropole, « 6000 postes vacants », la CMA est restée sur sa logique « une formation-un métier-un emploi ». Les échecs répétés des étudiants en première année en métropole les ont incité à monter 17 mois de cours et formation à Mayotte, et un dernier mois en métropole pour finaliser la préparation à l’examen.

Un examen qu’ils passeront en juin dans la Nièvre, grâce à un partenariat avec l’académie de Dijon, et après une série de visioconférences avec des bouchers recruteurs de métropole. Et ces conditions d’examen étaient reproduites lors d’un examen blanc à la fin du mois d’octobre pour les élèves apprentis, « avec une double correction, garantissant du côté de la métropole l’anonymat des candidats ».

Plus intense

Patrick Chauvin et Jean-Denis Larroze
Patrick Chauvin et Jean-Denis Larroze

Et les résultats sont au delà de toute attente : « les deux examinateurs métropolitains, dont le président de la Fédération des bouchers de la Nièvre, ont trouvé le niveau pratique des élèves supérieur à tout ce qu’ils avaient vu en métropole en matière de CAP ! ».

Et les résultats à l’écrit de ces 4 filles et 2 garçons ne sont pas mal non plus, avec une notation mahoraise plus sévère que la métropolitaine : la moyenne générale de 11 cache deux bons élèves qui dépassent les 13 sur 20. La meilleure, Fatima, verra ses résultats affichés dans l’ensemble des Chambres consulaires.

Pourtant Mayotte est pénalisée ne pouvant proposer un apprentissage comme cela se fait en métropole : « là-bas, ils sont salariés et donc sous les ordres d’un patron. Ici, le référentiel des cours est le même qu’en métropole, avec un renforcement dans les matières où les élèves ont des lacunes, mais ils ne partent que 14 heures par semaine en formation pratique chez Sodifram et Bourbon distribution ».

Deuxième session

Fatima Bahedja réunit les meilleurs notes
Fatima Bahedja réunit les meilleurs notes

Ce condensé d’apprentissage pourrait être la clef du succès, mais il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, et Patrick Chauvin, tout en étant fier de ce résultat préfère rester prudent : « attendons les examens de fin d’année, et surtout la qualité de la deuxième session d’apprentis bouchers. »

Celle-ci commencera le 12 janvier, mais les candidats intéressés doivent déjà s’inscrire* pour les 18 mois de cours et formation intensifs, « et un boulot au bout ! », rappelle Jean-Denis Larroze, vice président de la CMA.

Il en profitait pour annoncer 4 avancées avec la création d’un Pôle excellence de formation en cours en janvier qui a impliqué l’achat de 3 salles à l’étage de la CMA aux Hauts Vallons avec l’appui de l’Etat, et d’ailleurs tant qu’ils y sont, l’achat de l’ensemble du bâtiment SCII avec demande de fonds européens à la clef, le processus de certification ISO 26 000 « puisque nous allons accueillir et suivre le jeune de façon spécifique lorsqu’il est en métropole ».

Une réussite collective pour le président Djoundy et les cadres formateurs qui remerciaient la Dieccte (Direction du travail et de l’emploi) et leurs partenaires de la grande distribution.

Petit détail utile, une fois le CAP boucherie en poche, ils pourront travailler également dans un abattoir, « dont l’un doit se créer avec Volaille Soleil Mayotte et un autre à Fort Dauphin à Madagascar », conclut Jean-Denis Larroze.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

*CMA au 0269 60 97 20

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Théâtre, Baobab, Mayotte

Quand le théâtre permet aux jeunes d’être acteur de leur propre...

139520
Le festival Baobab suit son cours, avec des pièces jouées par les scolaires en journée, et par des comédiens plus confirmés en soirée. Et parfois les premiers rejoignent les seconds… des pépites émergent. En tout cas, ils en tirent tous bénéfice, comme le montrent leurs témoignages
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139520
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139520
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139520
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139520
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139520
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com