29.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilSociétéDes cours en braille

Des cours en braille

C’est une imprimante pas comme les autres : une embosseuse utilisée à Mayotte est une aide précieuse et même indispensable pour les élèves non voyants de l’île.

Saïd Ali Sadame utilise aussi son bloc note en braille
Saïd Ali Sadame utilise aussi son bloc note en braille

Ils sont 15 élèves à Mayotte à avoir perdu la vue. De la maternelle au lycée, c’est un vrai parcours du combattant au sens propre du terme qu’ils livrent quotidiennement. S’ils ne se plaignent généralement pas, la moindre assistance peut leur faire faire un bond de géant. C’est le cas du lycée Younoussa Bamana de Mamoudzou qui s’est équipé d’une embosseuse.

Cette imprimante qui transcrit le texte d’un fichier informatique en caractères braille sur papier a été financée par le vice rectorat, « qui a également mis à disposition depuis un mois un local dans l’enceinte du lycée Bamana », souligne Christelle Charier, Inspectrice de l’Eduction nationale, conseillère technique en Adaptation et scolarisation des élèves auprès de la Vice recteur.

C’est ainsi qu’est né le Pôle Trouble des fonctions visuelles dont Georges Quipandedie est l’animateur en tant qu’accompagnateur d’élèves en situation de handicap.

« Suivre les cours comme tout le monde »

Christelle Charier et Frédéric Guyot lisent une lettre écrite par une jeune élève de 5ème
Christelle Charier et Frédéric Guyot lisent une lettre écrite par une jeune élève de 5ème

Les cours de l’ensemble de l’académie des niveaux demandés par les élèves non voyants, sont envoyés par mail vers l’embosseuse, qui imprime en braille. Ils sont ensuite distribués aux élèves concernés. « Il faut compter une semaine de décalage entre l’envoi des cours et la transmission à leur destinataire mais nous tachons de réduire ce délai », indique la vice recteur Nathalie Costantini.

Une élève de 5ème a voulu témoigner en écrivant une lettre pour dire sa « joie de suivre, malgré le handicap, des études comme tout le monde ».

Said Ali Sadame est lycéen, il a perdu la vue peu de temps après sa naissance. En seconde, c’était compliqué : « je travaillais surtout avec du matériel audio, mais heureusement, les profs m’ont toujours soutenu ».

Il est cette année en 1ère L et peut profiter des services de l’embosseuse, « je peux lire tous les cours ». Et hors de question de couper aux devoirs du soir, « je prends mes cours avec un bloc notes électronique aux touches en braille que m’a donné l’ASH qui accompagne les élèves en situation de handicap, je fais mes devoirs sur mon ordinateur le soir, et j’imprime pour le rendre au prof ».

Embosseuse couplée à l'ordinateur qui réceptionne les cours
Embosseuse couplée à l’ordinateur qui réceptionne les cours

Une convention a également été signée entre le vice rectorat et le Service des Soins spécialisés géré par l’Association des déficients sensoriels, qui permet notamment de détacher des professionnels qui viennent en appui de Georges Quipandedie dans les établissements de l’île.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

  1. 886201 679062Delighted for you to discovered this internet site write-up, My group is shopping a lot more often than not regarding this. This can be at this moment surely what I are already seeking and I own book-marked this specific website online far too, Ill often be maintain returning soon enough to look at on your unique weblog post. 556120

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.