Enchères jusqu’à jeudi pour la vente de France Domaine

0
325

Pour la 3e fois de l’année, France Domaine met en vente des biens de l’Etat à Mayotte. Les soumissions sont à déposer jusqu’à jeudi pour tenter d’acquérir les lots proposés.

3e vente aux enchère de l'année pour France Domaine à Mayotte
3e vente aux enchère de l’année pour France Domaine à Mayotte

C’est le dernier catalogue de 2014. Pour la 3e fois cette année, l’Etat se sépare de quelques-uns de ses biens, matériels, véhicules et même bateaux dont les services n’ont plus l’utilité. On trouve ainsi 24 voitures dont cinq quasiment en parfait état, 6 scooters (souvent pour pièces), une télévision, une tondeuse et des machines de menuiserie (Voir le Catalogue de la vente France Domaine complet).

Comme d’habitude, cette vente aux enchères fonctionne par soumission. Tous les acheteurs intéressés par un lot doivent déposer leur offre sous enveloppe cachetée au service France Domaine jusqu’à jeudi à 12h30. La plus haute enchère l’emporte à condition qu’elle dépasse le prix minimum fixé. «Ce sont les administrations vendeuses qui déterminent ce prix plancher. C’est une somme en dessous de laquelle on estime que l’Etat perd de l’argent. C’est donc, normalement, une valeur du bien qui résulte d’un juste équilibre entre les intérêts du vendeur et ceux d’un éventuel acheteur», explique Philippe Chauliaguet, encadrant du service local France domaine, le service qui supervise cette nouvelle vente.

Vente aux enchère France domaine Logo France domaineBateaux : des affaires à faire

Il arrive donc que certains lots ne soient pas vendus faute d’enchère suffisamment haute. C’est par exemple le cas de deux bateaux qui ont à nouveau intégré le catalogue de novembre. Il s’agit d’un 5 mètres avec un moteurs de 50CV qui affiche 480 heures de fonctionnement et un 6 mètres avec un moteur de 115CV quasiment neuf puisqu’il n’a que 8 heures de fonctionnement. «Ce sont des bateaux qui étaient déjà dans la vente précédente mais le prix plancher était probablement un peu élevé. Il a donc été revu à la baisse et il y a peut-être moyen de faire une affaire», relève Philippe Chauliaguet.
Ces bateaux sont mis en vente par le BSMA, ils sont donc visibles à Combani. Car, comme le veut l’usage, les biens mis en vente ne sont pas rassemblés dans un seul et unique endroit mais ils sont stockés dans l’administration ou l’institution qui les vend.

Le dépouillement des offres commencera dès jeudi après-midi, après la clôture des enchères. Et les heureux acheteurs seront avisés rapidement des ultimes démarches à effectuer pour devenir effectivement propriétaire de leur lot.
RR
Le Journal de Mayotte
remi@lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here