28.9 C
Dzaoudzi
mardi 18 janvier 2022
AccueilUneSonorités électrisantes pour voyage musical

Sonorités électrisantes pour voyage musical

Premier et unique concert à Mayotte ce soir de Subhash Dhunoohchand. Mauricien, Français, Indien… il propose une musique électronique qu’il présente comme une «rencontre entre l’Inde classique et moderne».

Il habite à La Réunion, est originaire de Maurice et va demander à disposer de la nationalité indienne. Depuis quelques années, il passe du temps à Londres après avoir commencé son parcours musical en Suède… Mais ce soir, c’est Mayotte que Subhash Dhunoohchand ajoute à son tableau de chasse. Il est en concert unique à 20h30 au centre universitaire de Dembéni à l’initiative d’Hippocampus.

Subhash en concert en Inde en 2013
Subhash en concert en Inde en 2013

Véronique Méloche, la présidente de l’association culturelle, est tombée sous le charme à Mohéli. Subhash Dhunoohchand y donnait un concert sous l’égide de l’Alliance française : «Nous étions très surpris du monde qui s’était déplacé et du succès de la soirée», se souvient Subhash qui est d’ailleurs à nouveau programmé dans la petite île comorienne vendredi prochain… Deux dates, à quelques mois d’intervalles, une telle programmation est rarissime de la part de l’Alliance française.

Un objet musical et un message de paix

Même s’il est difficile de mettre des mots sur ses création, Subhash sait qu’il doit se plier à l’exercice : «Mon travail, c’est un peu la rencontre entre la musique classique indienne et la musique électronique… mais il ne faut pas s’attendre à avoir des rythmiques de basses. C’est une musique plutôt reposante même si des gens dansent sur mes rythmiques.»

A La Réunion, comme partout, tabla et ordinateur et la musique de Subhash peut décoller
A La Réunion, comme partout, tabla et ordinateur et la musique de Subhash peut décoller

Son premier album est sorti il y a plus de 20 ans, après un long séjour en Suède. Pendant 5 ans, il y a participé à une master class pendant laquelle il a découvert un monde musical occidental qu’il ne connaissait pas, celui de la musique électronique qui était en plein essor. «Je n’arrivais pas à comprendre ce que j’entendais. Mais à force de curiosité, je suis entré dans un autre univers et ça m’a donné envie de créer.»

Des invités et des surprises

Le concert qu’il va donner ce soir est la continuité d’un travail commencé il y a 15 ans «et ce n’est pas seulement un objet musical», prévient-il. «C’est aussi le moyen de véhiculer un message de paix, d’amour et de non-violence. C’est une musique qui touche l’âme de ceux qui viennent l’écouter».

Comme toujours, des invités vont venir partager un peu de ce concert pour apporter leur propre univers musical et le mélanger à celui de Subhash : Abou Chiabi, le père du folk comorien avec son saxo, le marocain Hamid Bel qui viendra avec son violon oriental et Thierry Rateau et son Kora, un instrument à corde africain.
Le groupe de Hip Hop de Dembéni, Dangerous Crew, devrait également offrir quelques performances sur la musique de Subhash. Et Hippocampus promet d’autres surprises au cours de la soirée.
RR
Le Journal de Mayotte

4 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Suspension de la grève des conducteurs Halo des secteurs Nord et...

139128
Le réseau Halo informe ses usagers de la suspension de la grève de conducteurs qui a débuté le 10 janvier 2022 dans les bassins...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139128
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139128
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139128
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139128
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139128
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com