24.9 C
Dzaoudzi
lundi 29 novembre 2021
AccueilPolitiqueKoungou: crise autour du ramassage des déchets

Koungou: crise autour du ramassage des déchets

Depuis le dépôt de leur préavis de grève du 6 novembre, les agents de la collecte des déchets de la commune de Koungou n’ont pas bougé. C’est bien ce qui pose problème d’ailleurs, la mairie ayant dû faire appel à une société privée.

Blocage de la mairie le 3 novembre
Blocage de la mairie le 3 novembre

Ils avaient bloqué le 3 novembre l’entrée de leur mairie en signe de protestation : les agents de la collecte des déchets protestent contre leur transfert vers le Syndicat Intercommunal d’Elimination et de valorisation des Déchets de Mayotte (SIDEVAM 976).

Le syndicat regroupe désormais toutes les communes de Mayotte, excepté Mamoudzou sur la collecte. Des communes qui étaient regroupées en syndicats intercommunaux de collecte, et dont les personnels ont été absorbés par le SIDEVAM. Koungou avait son propre réseau, et ce sont donc ses propres agents qu’elle doit transférer.

Un transfert qui n’avait pas été fait dans les règles de l’art, « nous avons été payés en septembre par le SIDEVAM sans avoir été informés du basculement ! », s’insurgent-ils. Le maire leur avait donc proposé une réintégration provisoire dans la commune, pour effectuer un transfert aux normes.

Manipulation politique

La gendarmerie présente à chaque action des grévistes
La gendarmerie présente à chaque action des grévistes

Mais bien que les 33 agents de la collecte, tous grévistes, aient été payés par leur maire en octobre, les agents refusent toujours leur transfert, « nous voulons rester à la mairie, être employés aux espaces verts par exemple ! ». S’ils ne veulent pas entendre parler du SIDEVAM, c’est pour deux raisons : « Nous perdons toute ancienneté, et qu’est ce qui nous dit que ce SIDEVAM sera mieux géré que le SMIAM ? », interroge leur délégué CGT Ma, Foumbou Ahmed

Pour les élus de la commune, ils font preuve de mauvaise foi et, alors que le maire a été maintenu à son poste par un jugement favorable du tribunal administratif, ils parlent toujours de manipulation politique : « non seulement les agents gardent leur ancienneté, mais ils bénéficieront au SIDEVAM de primes supplémentaires ».

Le maire Assani Saindou Bamcolo menace de déposer plainte : « pour que les déchets soient ramassés, je viens d’avoir recours à des entreprises privées, Enzo et MAP, avec les surcoûts que ça engendre ! ». Egalement président du SIDEVAM, il annonce d’autre part que les jours non travaillés ne seront pas payés.

Une fermeté qui aurait ébranlé les agents qui n’ont fait que manifester bruyamment ce mercredi matin, « s’ils bloquent la mairie, nous feront appel aux forces de l’ordre », indique le maire.

Un maire qui aurait souhaité régler le problème avant de décoller ce jeudi pour le Congrès des maires, le recours à une société privée n’ayant pas été budgétisé.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

MAIRIE DE BANDRABOUA

0
Directive 2014/25/UE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM ET ADRESSES Mairie de Bandraboua, BP48 - 238, rue de l’Hôtel de Ville , 97650, Bandraboua, Courriel : soibirdine.hachime@mairie-bandraboua.fr,...

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan