Basket: les Mtsapérois reviennent avec la Coupe des clubs champions

0
163

Pour la 1ère fois, un club mahorais remporte la Coupe de Clubs Champions de l’océan Indien de basket-ball. Les joueurs et les coaches qui étaient du voyage aux Seychelles sont rentrés ce vendredi soir avec le trophée.

La Coupe à la maison: la joie des mamans du quartier
La Coupe à la maison: la joie des mamans du quartier

«On continue de récolter les fruits d’un long travail.» Papana, un des coachs du BCM avait la joie modeste ce vendredi soir. Sur le plateau du club de Mtsapéré –qui ressemble toujours à une ville bombardée- il venait pourtant de ramener, avec les autres «diables rouges», la Coupe des Clubs Champions de basket de l’océan Indien, ce qu’aucun club mahorais n’était encore parvenu à faire.

«Pour être honnête, notre palmarès va bien au-delà de nos espérances, reconnaît Daoulab Ali Charif, le président du BCM. Nous avons décroché deux titres que personne n’avait encore obtenus à Mayotte. Mais ce qui est exceptionnel, c’est d’avoir réalisé tout ça la même saison».

L'impressionnant palmarès du club
L’impressionnant palmarès du club

Passion et supporters

Ce vendredi soir, le moment était évidemment aux remerciements pour les partenaires publics et privés «qui permettent au club d’avoir les moyens de réaliser ses ambitions». Mais Daoulab Ali Charif tenait aussi à saluer «le 11e homme», les supporters, les papas, les mamans du quartier et les anciens licenciés… «Tous ceux qui font du bruit le samedi soir pour nous soutenir !»

«La chance que j’ai, confiait Daoulab Ali Charif au JDM, c’est d’être entouré de passionnés. Dans le staff et parmi les joueurs, ils sont tellement nombreux à dormir basket, manger basket, boire basket… Le basket, c’est quelque chose d’essentiel pour eux. Alors, quand on a des gars comme ça, on ne peut qu’avancer.»

Papana un des coaches du BCM: "Ne jamais sous-estimer le cœur d'un champion!"
Papana un des coaches du BCM: « Ne jamais sous-estimer le cœur d’un champion! »

Ne jamais sous-estimer le cœur d’’un champion

La joie est bien légitime mais il va falloir rapidement reposer les pieds sur terre. Dès ce week-end, le BCM va devoir replonger dans la réalité mahoraise et retrouver l’énergie après un début de saison assez décevant. «Un championnat, c’est une course de fond, nuance Daoulab Ali Charif. Ce n’est pas parce qu’on démarre un peu en dessous que la saison est bouclée. On a un excellent collectif et on est encore complètement dans les objectifs: jouer les play off et finir dans les 4 premiers. Avec un tel résultat, je serais heureux !»

Daoulab Ali Charif, le président du BCM, entouré de passionnés
Daoulab Ali Charif, le président du BCM, entouré de passionnés

«Ce titre va nous permettre de nous relancer à la fois pour le championnat et pour la coupe de Mayotte», assure Papana, regonflé à bloc. «Il ne faut jamais sous-estimer le cœur d’un champion !»
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here