28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilEconomieLe difficile parcours du courrier à Mayotte

Le difficile parcours du courrier à Mayotte

Si les pancartes d’adressage des rues gagnent peu à peu l’ensemble des communes, l’habitat informel ne facilite pas la volonté de La Poste de mise aux normes. C’est le cas à Koungou où la mairie est volontaire.

Difficile de s'y retrouver pour les facteurs
Difficile de s’y retrouver pour les facteurs

Il faut s’être baladé sur les hauteurs de Majicavo Bandrajou et même mieux, Hatoulouoi, à Koropa pour comprendre le décalage. Les mêmes sentiers se faufilent d’ailleurs dans les quartiers reculés de Kawéni : « comment peut-on faire pour y livrer lettres et colis ? », se demandent les services postaux.

La mairie de Koungou, dont dépend Majicavo, se pose les mêmes questions, et cherche en même temps à inventorier le nombre d’habitations de la commune. C’est pourquoi une série de rencontres avec habitants, services postaux et mairie sont initiés. « Les habitants ont l’eau et l’électricité maintenant, ils doivent pouvoir recevoir leurs factures et leur courrier », reprend la Poste.

D’autant plus que lorsque le facteur habituel prend ses vacances, le remplaçant ne connaît pas forcément les habitants et une mise aux normes de l’adressage devient urgent.

Mais l’ampleur de la tâche est énorme, “nous n’en sommes qu’à 40% sur Mamoudzou, ville la plus avancée!”, déclare Christian Montès, directeur régional de La Poste Mayotte, “nous nous sommes donnés un an, en commençant par le chef lieu et par Koungou, et nous aurons déjà cerné un peu moins de la moitié de la population de l’île”.

Courriers non adressés

Boites aux lettre vandalisées au détour d'un chemin perdu... aux côtés d'antenne satellite
Boites aux lettre vandalisées au détour d’un chemin perdu… aux côtés d’antenne satellite

Mounirou Ahmed, Chargé de l’Aménagement à la mairie de Koungou, est demandeur : « la Poste ne comprenait pas pourquoi ils recevaient beaucoup de retour de courrier de ce quartier. Ils sont venus sur place et ont compris ». Pour mettre en place une solution, il a besoin des habitants, « ils doivent comprendre que nous allons devoir démolir certaines habitations pour élargir les voies et les mettre aux normes.

Entre 30 et 40 euros, c’est le prix moyen des boites aux lettre normalisées, qui sont souvent vandalisées. Un vrai travail de sensibilisation est à faire, alors que les adresses sont toujours libellées en fonction du baobab voisin ou de la proximité d’un terrain de sport. C’est à la commune à délibérer sur les noms officiels des rues et à débloquer les fonds pour mettre en place la signalisation.

Une toile d'araignée de fils électriques et téléphoniques à Majicavo Bandrajou
Une toile d’araignée de fils électriques et téléphoniques à Majicavo Bandrajou

Un travail qui passe en amont par une communication soutenue, et c’est ce que Mounirou Ahmed se dit bien déterminé à entreprendre.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

L’Etat accorde un nouveau prêt de 20 millions d’euros à Air...

139526
Endettée à plus de 220 millions d'euros, la compagnie réunionnaise demandait depuis plusieurs mois un nouvel accompagnement de l'Etat, très présent déjà en 2020. Un bol d'air qui permet à la compagnie de "sécuriser sa trésorerie"
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139526
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139526
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139526
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139526
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139526
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com