24.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueilEconomiePIB : la croissance mahoraise toujours soutenue par la métropole

PIB : la croissance mahoraise toujours soutenue par la métropole

Pour résumer avant de détailler, c’est le passage au droit commun avec les transferts financiers qu’il implique, qui maintient la croissance à Mayotte. Le secteur privé est toujours peu présent dans ces données qui datent de 2011.

Jamel Mekkaoui, chef de service régional INSEE, et Christian Monteil
Jamel Mekkaoui, chef de service régional INSEE, et Christian Monteil

Le chiffre du Produit Intérieur Brut (PIB), indicateur de la production d’un territoire vient d’être connu pour 2011 à Mayotte : il est de 1,57 milliard d’euros. Donc encore très faible puisque, rapportée à chaque habitant, la richesse est de 7 900 euros, contre 15 100 euros en Guyane, « le plus touché des départements après Mayotte », souligne Christian Monteil, responsable des Comptes à l’INSEE Réunion.

L’INSEE qui vient de fournir ce chiffre très attendu, mais dont il faut relativiser l’analyse puisqu’il date de 2011, indique une croissance très dynamique depuis 2005, soit 8,7% par an. La comparaison n’a pas été faite à partir de 2009, dont on a pourtant le montant, « par manque de temps et d’investissement méthodologique », explique Christian Monteil, qui vient travailler dans notre département deux fois par an.

Le premier des constats, est que l’administration publique porte plus que jamais la croissance. Sa contribution était de moitié en 2009, « elle est de 60% en 2011 essentiellement par le doublement de fonctionnaires payés par l’Etat, l’implantation de nouvelles administrations et l’augmentation des prestations sociales ».

Seul le BTP moteur chez les ménages

On peut donc toujours parler de développement économique de transfert depuis la métropole. Surtout que, pendant ce même laps de temps, l’investissement n’a pas évolué, puisqu’il n’augmente que de 15% depuis 2005. Avec une nuance, « il est très dynamique chez les ménages en raison de constructions neuves », mais reste quasiment stable pour les sociétés, et en régression chez les administrations publiques, « les problèmes du Conseil général, principal investisseur peuvent l’expliquer, mais les grèves de 2011 aussi ».

Dernière des composantes du PIB, le commerce extérieur est, on le sait fortement déficitaire à Mayotte où l’on ne fait que réexporter.

Autre moteur de la croissance, la hausse du revenu par habitant qui atteint 5 500 euros (PIB auquel on ajoute les transferts sociaux et retranche les impôts), qui n’est donc pas à imputer au développement du secteur privé, mais aux transferts nationaux. « Ce revenu est quasiment alloué à la consommation des ménages qui augmente dans la même proportion ». Leur pouvoir d’achat aurait ainsi augmenté de 35%. Pour ramener ces chiffres au nombre d’habitants, les économistes ont estimé l’évolution de la population à partir des recensement de 2007 et 2012 ».

Défaut de jeunesse

L'arrivée de nouveaux fonctionnaires participe à la croissance du territoire
L’arrivée de nouveaux fonctionnaires participe à la croissance du territoire

L’état des lieux fourni par l’INSEE ce lundi matin est donc peu réjouissant. Mais il aurait mérité d’être enrichi par une comparaison avec les autres DOM. Mayotte est en effet un tout jeune département (2011) quand ses sœurs ultramarines le sont depuis 1946. Or à La Réunion en 1990, la part des dépenses publiques contribuait à 74% du PIB. Il est donc possible que ce soit un défaut de jeunesse, mais il faudra réussir ce que les autres départements comme La Réunion ont entrepris : transformer cet apport financier de métropole pour créer des filières et se doter de leviers de croissance.

Car Mayotte se fait rattraper par Maurice où les dépenses publiques ne s’élèvent qu’à 13% du PIB, et qui dispose donc d’un potentiel de développement bien supérieur. Mayotte conserve néanmoins des atouts non encore mis en valeur, le tourisme notamment.

On peut dire merci à l’Europe et au passage de Mayotte en RUP (Région européenne) : si les chiffres des PIB 2012, 2013, 2014 doivent sortir plus rapidement, « c’est une exigence communautaire. Pour que le territoire accède aux Fonds de convergence, le PIB du territoire doit être inférieur de 75% à la moyenne européenne ».

Le département bénéficiera donc d’une réactualisation des chiffres chaque année.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le sous-variant d’Omicron BA.5 qui recontamine la métropole également détecté à...

139533
Face à la hausse actuelle des cas de Covid en métropole, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Olivier Brahic dressait le bilan ce mardi. Le sous-variant BA.5, l'un des responsables du regain de contamination dans l'hexagone, a été détecté sur le sol du 101ème département. Pour l'ARS, l'heure est à la vigilance, et l'Agence incite encore et toujours à la vaccination, encore trop faible dans le département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com