29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEconomieLes impôts, indicateur de la population en situation irrégulière

Les impôts, indicateur de la population en situation irrégulière

Lors de la deuxième rencontre d’élaboration du cadre institutionnel de Mayotte en 2025, il fallait s’assurer que les collectivités aient les ressources à hauteur de leurs compétences nouvelles.

Jean Desseauve
Jean Desseauve

Le montant des nouvelles entrées fiscales est déjà connu : « les quatre taxes en place depuis le 1er janvier 2014, habitation, foncier bâti et non bâti et foncière des entreprises, permettront aux collectivités de percevoir plus de 21 millions d’euros ». Les collectivités les percevront en 2015.

Mais une question se posait aux nombreux participants de l’atelier d’élaboration du document Mayotte 2025 piloté par le député Ibrahim Aboubacar, et qui avaient investi la salle du SMIAM à Mamoudzou : les collectivités percevront-elles ces sommes, alors que la taxe d’habitation sera plafonnée pour les plus faibles revenus et que la taxe foncière ne peut pas être payée par les nombreux occupants sans titre ?

Car si 65 000 foyers fiscaux ont été recensés à Mayotte, « seulement 25 000 locaux d’habitation ont été enregistrés au cadastre. Ce qui donne une idée de l’ampleur de l’habitat précaire ! », annonçait Jean Desseauve, adjoint de la direction du Pôle fiscal.

Mais attention, soustraction n’est pas raison. Il ne s’agit pas d’en déduire que la différence équivaut à 40 000 logements précaires. Car il faut prendre en compte d’autres particularités locales, comme la polygamie, « beaucoup de ménages font deux déclarations », voire trois, là où un couple ne signe qu’une déclaration en métropole.

« 65% des gens ne paieront pas d’impôt »

On peut ranger au même chapitre la cohabitation : « plusieurs familles habitent un seul et même logement à Mayotte. D’ici trois ans, nous pourrons chiffrer plus précisément le nombre d’habitants par logement ». L’évaluation de la proportion de la population en situation irrégulière sera alors plus facile.

Entre les 52% de revenus fiscaux nuls (imposables mais aux revenus faibles), et les 25% de non imposables, « ce sont 65% de gens qui ne paieront pas d’impôt ». Ce chiffre est de 50% en métropole.

Du côté de la taxe foncière, des limites se posent également. « La régularisation, bien qu’offerte par le Conseil général sur le bornage et l’enregistrement jusqu’au 1er janvier 2014 et bien que bénéficiant d’allégement par les services fiscaux, est loin d’être terminée ».

Conseil général et Etat, les plus gros contribuables

Urbanisation littorale à Mayotte
Urbanisation littorale à Mayotte

Dans tous ces cas : plafonnement des ressources ou absence de titre, qui va payer ? « en cas de plafonnement des ressources, c’est l’Etat qui octroie une compensation », et en matière de foncier, « le propriétaire quel qu’il soit ».

Lorsqu’une habitation se trouve sur un terrain domanial, c’est le Conseil général qui devra s’acquitter de la taxe foncière. Or il est propriétaire de 30% du territoire, « c’est le plus gros contribuable juste avant l’État avec sa Zone des 50 pas géométrique sur laquelle sont construits beaucoup de villages non régularisés. C’est l’État qui paiera pour eux ».

Un État qui risque de se voir impliqué aussi dans la zone appartenant au Conseil général : « elle n’a jamais été officiellement transférée des colonies aux collectivités », défend Issihaka Abdillah, élu du Conseil général. L’Assemblée comorienne ayant en effet indiqué en 1953 que les terrains deviendraient domaniaux, « jusqu’à preuve du contraire »…

Donc indivision ou pas, titre ou pas, c’est le propriétaire indiqué sur le titre et, à défaut le Conseil général ou l’Etat qui paieront, puisque le montant des recettes avaient été garanti par l’Etat, comme dans les autres départements d’Outre-mer d’ailleurs.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

  1. 125310 455688The book is excellent, but this review is not exactly spot-on. Being a Superhero is a lot more about selecting foods that heal your body, not just eating meat/dairy-free. Processed foods like those mentioned in this review arent what Alicia is trying to promote. In the event you arent open to sea vegetables (and yes, Im talking sea weed), just stop at vegan. 124178

  2. 568048 904685Superb read, I just passed this onto a colleague who was doing just a little research on that. And he in fact bought me lunch because I discovered it for him smile So let me rephrase that. 47627

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...