27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilEducationUne Ecole supérieure du professorat pour élever l’enseignement

Une Ecole supérieure du professorat pour élever l’enseignement

La vice-recteur a annoncé aux enseignants réunis en groupe de travail la création d’une Ecole Supérieur du Professorat et de l’Education qui va participer à rehausser le niveau d’enseignement à Mayotte.

Actuellement, Mayotte dispose d'un Centre Universitaire de Formation et de Recherche, à Dembéni
Actuellement, Mayotte dispose d’un Centre Universitaire de Formation et de Recherche, à Dembéni

Jeudi dernier s’est tenu à la demande de Nathalie Costantini, la vice-recteur, un Groupe de Travail portant sur l’attractivité des enseignants à Mayotte. Un thème de longue haleine mais qui produit déjà ses effets puisqu’a été annoncé la mise en place d’un concours de recrutement externe de professeurs des écoles.

Pour comprendre l’avancée, il faut savoir que les enseignants du premier degré étaient recrutés selon trois voies à Mayotte, adaptées aux compétences locales : les instituteurs d’Etat recrutés à Mayotte par un concours interne, par un concours externe, tous deux de niveau Bac+2, et le concours interne de professeur des écoles, de niveau supérieur puisqu’il fallait avoir exercé comme instituteur pendant 3 ans.

En proposant un concours externe de niveau master 2, le vice-rectorat accroît d’un coup les exigences de compétence, et implique par voie de conséquence, la mise en place d’une Ecole Supérieur du Professorat et de l’Education (ESPE), qui ont remplacé les IUFM en France. Mayotte, qui n’est pas une académie, dispose pour l’instant d’un CUFR. « C’est une grande nouvelle pour le territoire ! », commente le syndicat d’enseignants SE UNSA.

Travailler en confiance

Nathalie Costantini
Nathalie Costantini

Ce qui n’ira pas sans quelques difficultés ainsi que l’entrevoit le secrétaire général du syndicat, Eric Hourcade, « surtout en matière d’accompagnement en Master 1 et 2 au début, mais cela va dans le bon sens ».

Une avancée obtenue par la vice-recteur au ministère des Outre-mer en début de semaine dernière. Ce concours externe pourrait être mis en place dès l’année prochaine.

Le Groupe de Travail, réuni à la demande de Nathalie Costantini, « pour développer une réflexion locale avec toutes les organisations syndicales et remonter les propositions au ministère », explique Eric Hourcade, a fait part de son inquiétude quant aux multiples revirements de Paris : « il faut restaurer la confiance. Nos collègues avaient obtenu l’assurance que la prolongation de leur contrat se ferait sous les anciennes conditions, alors qu’il y a eu rétropédalages depuis. Ils se sentent trahis ».

Mayotte, tremplin pour les jeunes enseignants

Eric Hourcade menait cette semaine la grève des enseignants pour le retour à l'académie d'origine
Eric Hourcade menait cette semaine la grève des enseignants pour le retour à l’académie d’origine

Ce ne sont pas les conditions financières qui sont en cause pour lui, « il faut bien que nous contribuions aussi à l’effort national », mais un manque de confiance. Ils viennent d’avoir l’assurance orale de la vice-recteur d’un retour dans leur académie d’origine, « nous attendons la note de service écrite », une disposition valable jusqu’en 2017. « Le groupe de travail doit se projeter sur l’attractivité postérieure à cette date ».

Dans cette même logique, l’organisation syndicale a proposé que Mayotte serve de tremplin de carrière pour les jeunes enseignants avec un calcul de l’ancienneté de poste dès l’arrivée sur le territoire, « elle est actuellement remise à zéro lorsqu’on change d’établissement scolaire à Mayotte », et avec des inspections plus fréquentes.

Enfin, SE UNSA a demandé que les non titulaires, « ils sont 700 à Mayotte et de plus en plus recrutés hors du territoire », puissent bénéficier des même mesures d’attractivité, avec prise en charge d’un billet d’avion et d’un déménagement et une véritable préparation au concours interne.

Une évolution vers le haut qui va directement bénéficier aux élèves.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui...

139521
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139521
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139521
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139521
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139521
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139521
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com