26.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilEconomieRecyclage : c’est le tour des piles et des petites batteries

Recyclage : c’est le tour des piles et des petites batteries

Mayotte entre dans le dispositif national de collecte et de recyclage des piles et des petites batteries. L’occasion d’apprendre que nous avons en moyenne 50 équipements qui utilisent des piles dans nos maisons.

Le cube à pile, une petite boite pour assembler les piles et batteries de sa maison
Le cube à pile, une petite boite pour assembler les piles et batteries de sa maison

Les dispositifs de collectes et de recyclages de nos déchets continuent de se déployer à Mayotte. C’est maintenant le tour des piles et des petites batteries à entrer dans un programme de traitement spécifique. L’éco-organisme Corépile chargé du dispositif à l’échelle nationale installe le service avec le soutien de la Chambre de commerce (CCI) et l’ADEME, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

Des bornes de collecte vont être mises en place d’ici à la fin de l’année dans les enseignes de distribution mais également dans les dukas (épiceries), les administrations ou les entreprises pour nous permettre de nous en débarrasser intelligemment. Sont concernées toutes les piles jetables et rechargeables de moins de 3 kg. On y trouve donc aussi bien celles de la télécommande de votre télé, du décodeur, du garage ou de la clim’ que la batterie de votre montre ou de l’appareil photo numérique qui ne fonctionne plus.

Frédéric Hédouin, le directeur général de Corépile, présente le dispositif aux entreprises qui vont y participer
Frédéric Hédouin, le directeur général de Corépile, présente le dispositif aux entreprises qui vont y participer

La pile, cet objet sous-estimé

Car une des particularités de ces batteries en tous genres est que nous sous-estimons très largement leur quantité dans nos maisons. Entre celles qui fonctionnent, qui ne fonctionnent plus, qu’on vient d’acheter ou qui sont au fond d’un tiroir… ce sont en moyenne 75 piles et batteries que nous abritons sous nos toits. Et Corépile estime à une cinquantaine le nombre d’équipements d’un foyer qui utilisent des piles.

Actuellement à Mayotte, les piles sont traitées dans la masse des déchets et ne sont pas encore valorisées même si quelques bornes de collecte sont installées ici ou là. Dans quelques mois, toutes celles qui seront ramassées par le système seront ensuite «massifiées» puis conditionnées par Star Mayotte pour être transférées par conteneurs en métropole où elles seront recyclées. Car l’enjeu pour l’environnement est là.

Des piles riches en métaux

Rejeter ses piles et petites batteries dans la nature ou dans les décharges n’est clairement pas un geste citoyen mais il représente aujourd’hui une pollution relativement minime. Le plomb, le mercure ou le cadmium ne s’y trouvent plus que dans des quantités négligeables et l’atteinte pour l’environnement est donc faible. En revanche, elles sont une véritable mine au sens propre du terme. «Elles renferment des taux de métaux important que l’on peut récupérer. Dans une batterie au lithium, on trouve par exemple 10% de cobalt. Aucune mine au monde possède un gisement avec un tel rendement», souligne David Turmel, ingénieur développement et environnement à Corépile.

David Turmel, ingénieur développement à Corépile et Rachel Rossignol chargée du développement durable à la CCI Mayotte qui accompagne la mise en place du dispositif
David Turmel, ingénieur développement à Corépile et Rachel Rossignol chargée du développement durable à la CCI Mayotte qui accompagne la mise en place du dispositif

En moyenne, le recyclage d’une pile produit 33% de zinc, utilisé dans la fabrication de toitures, 24% d’alliages de nickel et de fer qui permettent de fabriquer des aciers inoxydables, ou encore 3% de cuivre remployé dans l’industrie.

Il est à noter que l’ensemble du dispositif, à l’image des autres collectes sélectives, est financé par les entreprises productrices et de distribution qui ont obligation d’adhérer à l’éco-organisme.

Cubes à piles

Au niveau national, Corépile estime à 30% le taux de piles collectées, ce qui représente 130g par an et par habitant. A La Réunion où la collecte sélective a débutée en 2007, ce sont 92g par habitant qui sont ramassés chaque année, un taux supérieur à celui de l’Ile-de-France.

Pour atteindre un niveau satisfaisant rapidement à Mayotte, des petits «cubes à piles» vont être distribués dans les mois qui viennent. Ces boites en carton correspondent au volume annuel de pile que consomme un foyer. Ces cubes permettront de stocker ses piles avant de les amener dans une borne.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid, Mayotte

Covid : forte baisse des indicateurs à Mayotte

139130
Le taux d'incidence a chuté de 35% en 3 jours, passant de 2.069 cas pour 100.000 habitants à 1.346. Le taux de positivité est lui aussi en baisse, mais également, le nombre de patients hospitalisés
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139130
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139130
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139130
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139130
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139130
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com