Cross scolaire: le défi des 1.500 collégiens de Chiconi

0
301

Le Tour de Mayotte en une heure : le défi du cross scolaire du collège de Chiconi mobilise les 1.500 élèves de l’établissement. Un événement qui fait appel à l’esprit d’équipe.

La classe de 5e victorieuse de la 1ère journée du TDM 2014
La classe de 5e victorieuse de la 1ère journée du TDM 2014

C’est devenu un rituel : pas de rentrée sportive au collège de Chiconi sans le «TDM». Chaque classe de l’établissement doit tenter de faire le «Tour de Mayotte»… en une heure ! Il ne s’agit bien entendu par de réaliser physiquement le tour du département. Les filles et les garçons courent en équipe une demi-heure chacun et une fois le temps écoulé, on additionne la distance parcourue par chaque élève de la classe.

«L’an dernier, on avait presque réussi. La meilleure classe avait parcouru plus de 122 kilomètres !» s’enthousiasme Stéphanie Bacquier, professeur d’EPS, qui participe à l’organisation de la journée.
«Ce dispositif nous permet de nous démarquer des formes classiques de cross souvent peu plébiscitées par nos élèves. Pour le TDM, pas de classement individuel mais uniquement un classement collectif ! Ca permet de favoriser des valeurs comme le dépassement de soi pour le collectif, l’entraide et l’esprit d’équipe.»

Denis Pontus, prof d'EPS et organisateur de l'événement au milieu des tribunes de Chiconi garnies par les élèves de 6e qui regardaient courir les plus grands
Denis Pontus, prof d’EPS et organisateur de l’événement au milieu des tribunes de Chiconi garnies par les élèves de 6e qui regardaient courir les plus grands

La communauté scolaire dans une même dynamique

C’est la 3e année que le collège de Chiconi organise l’événement sur deux journées. Ce mardi, 14 classes de 5e, 17 classes de 6e et 3 classes de CM2 participaient, «une véritable liaison primaire-collège», se félicitait la principale-adjointe Annabelle Daude. L’épreuve des 4e et des 3e est prévue ce jeudi.
Et c’est tout le collège qui est mobilisé. «Il n’y a pas de cours organisés pendant l’opération car tous les profs de l’établissement participent à l’encadrement, mais aussi l’infirmière scolaire ou encore la gestionnaire qui gère les ravitaillements», souligne Didier Cauret, le principal du collège, satisfait de voir une grande majorité de la communauté scolaire réunie dans une même dynamique.

«Sport, santé, citoyenneté et esprit d’équipe, ce moment est bien plus qu’une simple course», remarque Denis Pontus, un des profs de sport organisateur de ce TDM. L’idée est aussi de dépasser les querelles de village qui polluent souvent le quotidien de Mayotte. Chaque classe se range en effet sous la bannière d’un village : ce matin, Bandrélé, Tsoundzou ou Acoua étaient en compétition et «jusqu’à présent, aucun élève n’a refusé de représenter un village de Mayotte», relevait le principal.

Les filles se sont élancées en premier. Le TDM mobilise les 1.511 élèves du collège de Chiconi
Les filles se sont élancées en premier. Le TDM mobilise les 1.511 élèves du collège de Chiconi

Défi à battre: 140km cumulés pour une classe

A Chiconi, comme dans de nombreux établissements, ces événements sportifs créés par des professeurs se multiplient et il est intéressant de relever qu’ils sont de plus en plus nombreux à perdurer après le départ de leur créateur, de nouvelles énergies prenant le relai.
Le collège de Chiconi est ainsi l’organisateur d’autres événements dans l’année comme des randonnées sportives.

Ce mardi matin, la meilleure classe a réalisé une distance cumulée de 110km, ce qui est déjà une belle performance. Les classes de 4e et de 3e qui participeront jeudi à l’épreuve connaissent donc le résultat à battre. Quant au tour de Mayotte, les profs de sport organisateurs de l’épreuve l’estiment à 140 km : le défi est donc à relever.
RR
Le Journal de Mayotte

La meilleure classe de 6e de ce TDM 2014
La meilleure classe de 6e de ce TDM 2014

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here