26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 28 janvier 2022
AccueilEconomieSalon du tourisme : pour découvrir les hébergements de Mayotte

Salon du tourisme : pour découvrir les hébergements de Mayotte

Le 3e salon du tourisme de Mayotte a ouvert ses portes à Mamoudzou pour deux jours avec comme thème l’hébergement. L’événement s’impose comme le rendez-vous incontournable d’un secteur qui retrouve l’optimisme.

Monique Grimaldi et Philippe Laycuras en jeunes mariés avec le vice-président du Comité du tourisme Attoumani Harouna
Monique Grimaldi et Philippe Laycuras en jeunes mariés avec le vice-président du Comité du tourisme Attoumani Harouna, dans la chambre témoin au milieu du salon

C’était la scène à ne pas rater. Ce vendredi après-midi, au milieu du salon du tourisme, Philippe Laycuras, le Secrétaire général aux affaires régionales (SGAR), et Monique Grimaldi, la directrice de la DIECCTE*, sont devenus le temps d’une inauguration, les jeunes mariés de la chambre d’hôte-témoin installée au milieu de la Place de la République à Mamoudzou. Cette chambre est le cœur de la 3e édition du salon du tourisme qui est axé sur l’hébergement.

Ce thème permet de valoriser les chambres d’hôtes qui se multiplient dans les villages de Mayotte pour proposer des lieux aux visiteurs, d’où qu’ils viennent. «A la veille des premières vacances scolaires, c’est aussi une façon de dire aux nouveaux arrivants comme à ceux qui vivent ici depuis longtemps qu’il y a plein de choses à faire sur place et plein de lieux à découvrir, explique Atttoumani Harouna, le vice-président du comité du tourisme (CDTM). Consommez local pour développer nos emplois !»

A Chirongui, les chambres d'hôtes Combo sont aussi une pépinière
A Chirongui, les chambres d’hôtes Combo sont aussi une pépinière

Des projets portés par les fonds européens

Le développement du secteur, avec des créations d’emplois à la clé, semble devenir une obsession à Mayotte où l’hébergement reste une faiblesse régulièrement pointée du doigt. «On a des projets et des opérateurs intéressés mais on butte toujours sur les problèmes de foncier, note Philippe Laycuras, le SGAR. Je pense quand même que les premiers fonds européens vont permettre de faire sortir quelques projets hôteliers. En réussissant un ou deux sites, je suis certain qu’on lancera une dynamique, on a tellement d’atouts.» Et le mariage fictif auquel il venait de participer lui faisait dire que des touristes pourraient venir de loin, comme c’est le cas à Tahiti, pour s’unir sous nos cieux.

Car sur le salon, tout le monde s’accorde à dire qu’en additionnant le lagon, une nature généreuse, un sens de l’accueil et la richesse de notre culture, Mayotte a décidément une petite place à se faire dans les flux touristiques, d’autant que «depuis les municipales, en matière de propreté et de sécurité, on sent que les choses bougent réellement dans le bon sens», note Philippe Laycuras.

Jean-François Devaux sur le stand d'Ewa, la compagnie qui va fêter son 1er anniversaire
Jean-François Devaux sur le stand d’Ewa, la compagnie qui va fêter son 1er anniversaire

L’aérien toujours cher

Il reste pourtant une autre faiblesse du secteur touristique, l’aérien. Mais là aussi, les choses évoluent et Ewa, la première compagnie «mahoraise» est présente sur le salon à la veille de son 1er anniversaire. «Nous sommes un outil pour le développement du tourisme à Mayotte et dans le Canal du Mozambique, aussi bien vers l’Afrique où c’est encore un peu difficile hors saison, que vers Madagascar ou les Comores. Et je vais vous dire : Ewa, on a eu raison de la faire et s’il fallait recommencer, on recommencerait sans hésitation !» s’exclame Jean-François Devaux, le directeur.

Si la compagnie aérienne s’apprête à recruter des hôtesses et des stewards pour faire face au turn-over habituel, elle réfléchit également avec le conseil général et la DIECCTE à monter une filière de mécaniciens d’avions. «Cela nous permettrait de servir nos propres besoins et bien au-delà, un mécanicien qualifié dans l’aviation, il peut travailler n’importe où», relève Jean-François Devaux.

Le lagon, 1er atout de Mayotte
Le lagon, 1er atout de Mayotte

Un secteur qui se mobilise

C’est en fait tout le secteur qui semble se mobiliser dans toutes les directions. Une autre nouveauté de l’année, c’est le GEMTour, le groupement des entreprises du secteur du tourisme. Une trentaine d’acteurs se sont rassemblés pour parler d’une seule voix et faire avancer leurs dossiers. «On a constitué 4 groupes de travail –hôtels, hébergements diffus, prestataires terrestres et aquatiques et restaurants. Nous réunissons notre première AG le 17 octobre», se félicite Céline Boscher, la trésorière adjointe du GEMTour et responsable de Baobab Tour.

Autre preuve que le secteur est prometteur, Baobab Tour a vu arriver une 2e «agence réceptive» sur le marché mahorais avec Mayotte Channel Gateway, la société d’Ida Nel, qui a dans l’idée de développer l’activité tourisme du port de Longoni à côté de l’activité «industrielle».
Le SGAR se met même à rêver de croisières, au départ de Mayotte, qui permettraient en une semaine de faire des escales dans la région, de Madagascar jusqu’aux Seychelles… L’optimisme semble enfin de retour !
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Parc Naturel Marin, dugong, Mayotte, REMMAT, OFB

Un dugong retrouvé mort par un pêcheur

139124
Ce mercredi, un dugong mâle a été retrouvé mort, flottant sur le lagon, par un pêcheur qui l’a signalé à l’opérateur nautique Mayotte Découverte. On ne connait pas encore la cause de sa mort, des analyses vont être menées
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
élections, présidentielles, parrainage, Mayotte

Top départ de la course aux parrainages pour les candidats à l’élection présidentielle

139124
Ce 27 janvier débutait l’ouverture officielle de l’envoi des parrainages au Conseil constitutionnel par les élus. Toute une organisation à respecter au pied du bulletin, sans rétractation possible
COI, Jean-Yves Le Drian

Renforcement de la coopération entre les Etats membre de la COI

139124
La France exerce la présidence de la Commission de l’océan Indien (COI) de mai 2021 à février 2022. C'est à ce titre que le conseil des ministres a approuvé ce mercredi une évolution de l'accord de coopération entre les 5 pays membre
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139124
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139124
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139124
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com