25.9 C
Dzaoudzi
lundi 29 novembre 2021
AccueilPolitiqueImmigration irrégulière: la démonstration de la "mobilisation sans faille" de l'Etat

Immigration irrégulière: la démonstration de la “mobilisation sans faille” de l’Etat

L’immigration clandestine a occupé une part importante de la visite du ministre de l’Intérieur à Mayotte. Visite du CRA et démonstration d’interception de kwassa, le dossier est devenu très concret.

Le ministre de l'Intérieur sur une embarcation de la gendarmerie martime
Le ministre de l’Intérieur sur une embarcation de la gendarmerie maritime

La lutte contre l’immigration irrégulière est un sujet sensible à Mayotte, le ministre de l’Intérieur a d’ailleurs expliqué connaître «les attentes légitime des Mahorais» sur cette question. Bernard Cazeneuve a rappelé les statistiques : près de 16.000 personnes reconduites à la frontière chaque année, un chiffre que le ministre juge «exceptionnellement élevé puisque Mayotte assure, à elle seule, presque autant de retour contraints que la Métropole».
Et qui semble sans fin puisque, selon les informations livrées par Bernard Cazeneuve, «depuis le début de l’année 2014, le nombre d’interceptions en mer s’est encore accru de 20%.»

Exposer ce chiffre revient pour le ministre à démontrer «l’implication des forces de sécurité» et «l’efficacité des moyens déployés» qui sont la conséquence d’une «mobilisation sans faille de l’Etat».
La réorganisation de la lutte contre l’immigration clandestine est également mise en avant. Depuis quelques mois, la gendarmerie et la marine se concentrent sur le volet maritime de la question pendant que la Police de l’air et aux frontières (PAF) est focalisée sur l’action terrestre. C’est «une mutualisation des moyens» qui permettra «d’accroitre» l’efficacité du dispositif selon Bernard Cazeneuve.
Pour appuyer ces informations, le ministre a assisté à une démonstration d’interception de kwassa, ce jeudi après-midi sur le lagon.

Des réformes en juillet

Le mministre de l'Intérieur a salué policiers, gendarmes, marins et douaniers sur le port de Dzaoudzi
Le ministre de l’Intérieur a salué policiers, gendarmes, marins et douaniers sur le port de Dzaoudzi

Pour autant, la politique migratoire de la France ne doit pas s’en tenir là. Elle «doit s’exercer dans le cadre du contrat républicain» qui comporte deux volets : «l’éloignement d’une part pour celles et ceux qui n’ont pas vocation à se maintenir sur notre territoire ; l’accueil et l’intégration de ceux que nous devons accueillir parce qu’ils ont droit au séjour, que ce soit ou non au titre de l’asile.»

Le ministre, qui s’est un peu éloigné du texte de son discours, a tenu à préciser que des réformes seront présentées au mois de juillet en conseil des ministres en matière d’immigration et d’asile qui s’appliqueront à Mayotte. «Leurs grands objectifs répondront aux besoins de ce territoire : réduire la pression aux guichets en préfecture par des titres pluriannuels, accélérer les demandes d’asile et favoriser les éloignements». Des réformes jugées «nécessaires» sur l’ensemble du territoire de la République et «indispensables» à Mayotte.

La démonstration de l'interception simulée d'un kwassa sous les yeux du ministre
La démonstration de l’interception simulée d’un kwassa sous les yeux du ministre

Enfin, concernant le CRA, dont la situation est régulièrement dénoncée, «l’Etat s’est décidé à engager des moyens pour doter Mayotte d’une centre de rétention aux normes métropolitaines», et cela «en dépit d’un contexte budgétaire contraint». Le ministre de l’Intérieur affirme qu’il «sera opérationnel en 2015. Des travaux ont par ailleurs été entrepris au sein du centre actuel pour améliorer les conditions de rétention.»
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

MAIRIE DE BANDRABOUA

0
Directive 2014/25/UE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM ET ADRESSES Mairie de Bandraboua, BP48 - 238, rue de l’Hôtel de Ville , 97650, Bandraboua, Courriel : soibirdine.hachime@mairie-bandraboua.fr,...

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan