29.8 C
Mamoudzou
jeudi 2 février 2023
AccueilPolitiqueImmigration irrégulière: la démonstration de la "mobilisation sans faille" de l'Etat

Immigration irrégulière: la démonstration de la « mobilisation sans faille » de l’Etat

L’immigration clandestine a occupé une part importante de la visite du ministre de l’Intérieur à Mayotte. Visite du CRA et démonstration d’interception de kwassa, le dossier est devenu très concret.

Le ministre de l'Intérieur sur une embarcation de la gendarmerie martime
Le ministre de l’Intérieur sur une embarcation de la gendarmerie maritime

La lutte contre l’immigration irrégulière est un sujet sensible à Mayotte, le ministre de l’Intérieur a d’ailleurs expliqué connaître «les attentes légitime des Mahorais» sur cette question. Bernard Cazeneuve a rappelé les statistiques : près de 16.000 personnes reconduites à la frontière chaque année, un chiffre que le ministre juge «exceptionnellement élevé puisque Mayotte assure, à elle seule, presque autant de retour contraints que la Métropole».
Et qui semble sans fin puisque, selon les informations livrées par Bernard Cazeneuve, «depuis le début de l’année 2014, le nombre d’interceptions en mer s’est encore accru de 20%.»

Exposer ce chiffre revient pour le ministre à démontrer «l’implication des forces de sécurité» et «l’efficacité des moyens déployés» qui sont la conséquence d’une «mobilisation sans faille de l’Etat».
La réorganisation de la lutte contre l’immigration clandestine est également mise en avant. Depuis quelques mois, la gendarmerie et la marine se concentrent sur le volet maritime de la question pendant que la Police de l’air et aux frontières (PAF) est focalisée sur l’action terrestre. C’est «une mutualisation des moyens» qui permettra «d’accroitre» l’efficacité du dispositif selon Bernard Cazeneuve.
Pour appuyer ces informations, le ministre a assisté à une démonstration d’interception de kwassa, ce jeudi après-midi sur le lagon.

Des réformes en juillet

Le mministre de l'Intérieur a salué policiers, gendarmes, marins et douaniers sur le port de Dzaoudzi
Le ministre de l’Intérieur a salué policiers, gendarmes, marins et douaniers sur le port de Dzaoudzi

Pour autant, la politique migratoire de la France ne doit pas s’en tenir là. Elle «doit s’exercer dans le cadre du contrat républicain» qui comporte deux volets : «l’éloignement d’une part pour celles et ceux qui n’ont pas vocation à se maintenir sur notre territoire ; l’accueil et l’intégration de ceux que nous devons accueillir parce qu’ils ont droit au séjour, que ce soit ou non au titre de l’asile.»

Le ministre, qui s’est un peu éloigné du texte de son discours, a tenu à préciser que des réformes seront présentées au mois de juillet en conseil des ministres en matière d’immigration et d’asile qui s’appliqueront à Mayotte. «Leurs grands objectifs répondront aux besoins de ce territoire : réduire la pression aux guichets en préfecture par des titres pluriannuels, accélérer les demandes d’asile et favoriser les éloignements». Des réformes jugées «nécessaires» sur l’ensemble du territoire de la République et «indispensables» à Mayotte.

La démonstration de l'interception simulée d'un kwassa sous les yeux du ministre
La démonstration de l’interception simulée d’un kwassa sous les yeux du ministre

Enfin, concernant le CRA, dont la situation est régulièrement dénoncée, «l’Etat s’est décidé à engager des moyens pour doter Mayotte d’une centre de rétention aux normes métropolitaines», et cela «en dépit d’un contexte budgétaire contraint». Le ministre de l’Intérieur affirme qu’il «sera opérationnel en 2015. Des travaux ont par ailleurs été entrepris au sein du centre actuel pour améliorer les conditions de rétention.»
RR
Le Journal de Mayotte

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Immigration, Darmanin, Mayotte

Le projet de loi sur l’immigration dévoilé ce mercredi

0
« Contrôler l’immigration et améliorer l’intégration », c'est l'intitulé du projet de loi immigration présenté ce 1er février par le gouvernement en conseil des ministres. Composé de 27 articles, il présente deux points forts :...
INSEE, recensement, Mayotte

Un nouveau recensement de la population mahoraise débutera jeudi prochain

0
Au 1er janvier 2023 la population sur le territoire de Mayotte s’établissait à environ 310.000 habitants, selon l’Insee (les chiffres officiels devraient bientôt entre publiés). C’est 10.000 personnes de plus qu’au 1er janvier 2022.

Opération Sorties tranquilles : Le bilan 2022 est plus que positif

0
Mise en place à partir du 2 juillet 2022, le dispositif « MYO » a vu son succès grandir au fil des semaines. Prévues initialement pour les mois de juillet et août, les « sorties tranquilles » ont pris fin le 28 août après 8 semaines.
Chimique, Mayotte

Les étudiants étrangers nés à Mayotte veulent pouvoir continuer leurs études

0
Une quarantaine d’étudiants en situation irrégulière a manifesté hier matin devant le tribunal judiciaire de Mamoudzou afin de pouvoir poursuivre leurs études supérieures dans et en dehors du territoire mahorais. Une délégation a été reçue par le procureur de la République de Mayotte, Yann Le Bris.

Mayotte vaut bien une messe…du nouvel an !

0
La visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, à Mayotte le week-end dernier a suscité beaucoup d’espoir et d’optimisme auprès de la population mahoraise et notamment parmi ses élus, à l’image de Mansour Kamardine. Même si tout n’est pas parfait, loin s’en faut, les annonces faites par le résident de la place Beauvau vont a priori dans le bon sens.

Recent Comments