24.8 C
Mamoudzou
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieUne ministre au Forum des Métiers

Une ministre au Forum des Métiers

Le Forum des Métiers prend du galon pour sa deuxième édition : la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) accueillait Nala Radrianarisoa, la ministre malgache de l’Artisanat, de la Culture et du Patrimoine. Nommée le 18 avril 2014 à la tête de ce ministère, la jeune ministre a déjà pris l’ampleur de sa tâche.

La ministre Nala Radrianarisoa
La ministre Nala Radrianarisoa

JDM : « comment définiriez vous votre action autour de l’Artisanat ? »

Nala Radrianarisoa : « Nous venons de transmettre à notre Assemblée Nationale le document sur la politique générale de l’Etat. Nous sommes en période de Loi de finances rectificative à Madagascar. Il faut avancer de manière inclusive avec le ministère de tutelle et les artisans. Dans un premier temps, il faut former nos artisans. Notre artisanat n’est quasiment qu’informel, mais, dans un deuxième temps, nous allons tenter de les répertorier, notamment avec la collaboration de la CMA Mayotte. Notre CMA malgache est à restructurer.

Qu’attendez-vous de cette visite au Forum des Métiers et de l’Artisanat de Mayotte ?

Nala Radrianarisoa : « C’est important pour les échanges, puis pour emmagasiner les savoir-faire, en regardant du côté des Comoriens, mais aussi de l’artisanat mahorais qui se développe. Le nôtre a certainement une longueur d’avance, mais nous pouvons apporter nos compétences.

Au stand des apprentis boucher, avec Philippe Laycuras, SGAR (à droite) et Omar Djoundy (CMA)
Au stand des apprentis boucher, avec Philippe Laycuras, SGAR (à droite) et Omar Djoundy (CMA)

A travers le Fonds de coopération régionale, Mayotte et Madagascar vont développer leur artisanat dans le cadre d’une Université régionale des métiers qui sera mise en place sur notre île.
Nous devons améliorer le mode de vie de nos artisans et nous préoccuper de la richesse de nos matières premières dont certaines s’épuisent, comme le landy (la soie, ndlr). Au lieu d’exporter ces produits vers Mayotte, nous préférons donc accueillir les artisans et les sociétés mahoraises à Madagascar.
En revanche, pour la viande, un accord est sans doute un cours pour approvisionner votre filière avec la mise en quarantaine de nos vaches avant exportation ».

Sous la chaleur de la Place de la République et accompagnée de son garde du corps, la toute nouvelle ministre glisse un mot avant d’aller se rafraîchir, « nous allons partager nos richesses ».

Propos recueillis par Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Pôle emploi, CCAS, Koungou, Mayotte

Du renfort pour les chômeurs de Koungou

0
Muscler les centres communaux d’action sociale (CCAS), c’est se donner une chance de pouvoir capter les plus éloignés des dispositifs de prise en charge. Celui de Koungou vient de conventionner avec Pôle emploi
Martinique, Mayotte, natalité

Natalité : l’exemple de la Martinique

0
Gagner en autonomie dans ses politiques publiques pour coller à la logique du territoire, voilà ce que vient de décider l’Assemblée de Martinique réunie en séance plénière. Elle repose sur deux axes dont l’un diffère totalement à Mayotte, mais charge aux élus de l’adapter
Longoni, Gendarmes, Mayotte

Descente de gendarmes à Longoni ce week-end

0
Huit bus scolaires s'étaient fait caillasser fin de semaine dernière,perturbant le ramassage des élèves. "Nous avons une quinzaine de jeunes de 13-15 ans qui caillassent les automobilistes et les bus", nous avait expliqué le...
Sénat, parentalité, outre-mer, Mayotte

On va parler de soutien à la parentalité Outre-mer au Sénat

0
Comme pour le sujet de la continuité territoriale entre les Outre-mer et l'Hexagone, la Délégation sénatoriale aux Outre-mer, en compagnie cette fois de la Délégation aux droits des femmes, organisent des échanges dans le...
Conciliateur, Mayotte

Justice – En 2023, le parquet veut intensifier la lutte contre le détournement d’argent...

0
Vendredi matin avait lieu l’audience solennelle de rentrée au tribunal judiciaire de Mamoudzou. L’occasion pour la présidente du tribunal, Catherine Vannier, et le procureur de la République, Yann Le Bris, de faire le bilan de l’année 2022 et de présenter les perspectives pour 2023.

Recent Comments