29.8 C
Mamoudzou
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieLes Jeunes agriculteurs outre-mer défendent leurs droits

Les Jeunes agriculteurs outre-mer défendent leurs droits

Congres2014_QuestionMinistreAgriculture-1Dispositifs de la loi d’avenir ou surprimes, les JA (Jeunes Agriculteurs) outre-mer ont fait entendre leur voix lors de leur congrès annuel.

Le réseau Jeunes Agriculteurs (JA) a tenu son 48ème congrès les 3-4-5 juin 2014 à Saint-Brieuc. Une délégation de 15 jeunes agriculteurs ultramarins était présente et y a participé activement. En préalable, ce fut l’occasion de faire le bilan des deux années écoulées et de renouveler les membres du conseil d’administration pour le mandat 2014-2016.

A mettre à l’actif du travail de JA Outre Mer : la contribution aux assises de l’installation, la forte implication dans la préparation de la loi d’avenir de l’agriculture au travers de rencontres avec les députés mais aussi de proposition d’amendements pour la 1ère lecture au Sénat.

Si cela se confirme, d’importants changements devraient voir jour en faveur de l’installation des jeunes avec, entre autres, la reconnaissance de productions communes qui n’étaient pas reconnues comme agricoles jusque-là, l’inscription de l’accès aux financements publics dédiés à l’installation dans les objectifs de la politique agricole pour les outre-mer, ou encore la mise en place d’un fonds de garantie.

L’occasion aussi de saluer et remercier Cédric Coutellier et Sébastien Bellemene pour leur implication respective au sein des instances nationales, et d’élire les nouveaux représentants ultramarins :
– France-Lise Couchy, agricultrice en Guadeloupe en productions maraichères, préside désormais JA Outre Mer.
– Laurent Prudent, agriculteur en Martinique et producteur de bananes, représente pour sa part les outre-mer au sein du nouveau conseil d’administration de JA national.

Les priorités restent sur le foncier et l’accompagnement de l’installation en agriculture. La mise en application des dispositifs de la loi d’avenir et de la surprime pour les jeunes agriculteurs issue de la réforme de la PAC sont les dossiers urgents.

Car, comme cela est le cas pour les prêts bonifiés JA, la surprime, mesure obligatoire pendant les 5 ans après installation, échappera en tout cas en 2015 aux jeunes ultramarins. Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture, en clôture du congrès s’est engagé à la mise en place d’un volet installation dans le cadre du
POSEI. Une annonce à transformer en acte !

« Les enjeux sont très importants pour les outre-mer, les outils existent pour accompagner le développement agricole et cela passe inéluctablement par l’installation. Ma tâche et ma volonté, avec le reste de l’équipe, c’est que ces outils soient accessibles une fois pour toute pour les jeunes dans l’intérêt de l’économie de nos territoires » indique France-Lise Couchy, et ajoute que « les outre-mer seront présents pour valoriser produits et savoir-faire au sein
de l’évènement Terres de Jim les 4-5-6-7 septembre prochain à Saint Jean d’Illac en Gironde » « .

Article précédentGala contre le Sida
Article suivantUn chèque pour la Croix Rouge

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Concours Castor Informatique : une jeunesse pleine d’avenir à Mayotte !

0
Ce lundi matin, au collège Halidi Selemani de Mgombani, ont été récompensés les élèves ayant participé au concours "Castor Informatique*". Les résultats ont été plus que plaisants, avec notamment un binôme qui a fini 1er d'un classement qui comptait plus de 55 000 participants, issus de toute la France et plus encore. Le recteur était aussi de la partie pour les féliciter et les encourager chaleureusement.

Le Conseil départemental et le Crédit Agricole s’associent pour aider les agriculteurs

0
Les acteurs de la filière agricole dans l’île s’étaient donné rendez-vous ce lundi au pôle d’excellence rural (PER) de Coconi afin d’assister à la signature d’une convention de partenariat entre le Conseil départemental et la banque Crédit Agricole. L’objectif étant de développer davantage l’agriculture sur le territoire.
Hommes et femmes lauréats concours BGE Mayotte posant avec leur récompense.

Talents BGE: Tout le monde est gagnant

0
Le vendredi 27 janvier 2023, au sein de la résidence hôtelière de Tsingoni , hauts dignitaires et acteurs de l’entreprenariat mahorais ont pu découvrir les porteurs de projets cuvée 2023 présélectionnés pour concourir à...
Pôle emploi, CCAS, Koungou, Mayotte

Du renfort pour les chômeurs de Koungou

0
Muscler les centres communaux d’action sociale (CCAS), c’est se donner une chance de pouvoir capter les plus éloignés des dispositifs de prise en charge. Celui de Koungou vient de conventionner avec Pôle emploi
Martinique, Mayotte, natalité

Natalité : l’exemple de la Martinique

0
Gagner en autonomie dans ses politiques publiques pour coller à la logique du territoire, voilà ce que vient de décider l’Assemblée de Martinique réunie en séance plénière. Elle repose sur deux axes dont l’un diffère totalement à Mayotte, mais charge aux élus de l’adapter

Recent Comments