27.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilEconomieLes Jeunes agriculteurs outre-mer défendent leurs droits

Les Jeunes agriculteurs outre-mer défendent leurs droits

Congres2014_QuestionMinistreAgriculture-1Dispositifs de la loi d’avenir ou surprimes, les JA (Jeunes Agriculteurs) outre-mer ont fait entendre leur voix lors de leur congrès annuel.

Le réseau Jeunes Agriculteurs (JA) a tenu son 48ème congrès les 3-4-5 juin 2014 à Saint-Brieuc. Une délégation de 15 jeunes agriculteurs ultramarins était présente et y a participé activement. En préalable, ce fut l’occasion de faire le bilan des deux années écoulées et de renouveler les membres du conseil d’administration pour le mandat 2014-2016.

A mettre à l’actif du travail de JA Outre Mer : la contribution aux assises de l’installation, la forte implication dans la préparation de la loi d’avenir de l’agriculture au travers de rencontres avec les députés mais aussi de proposition d’amendements pour la 1ère lecture au Sénat.

Si cela se confirme, d’importants changements devraient voir jour en faveur de l’installation des jeunes avec, entre autres, la reconnaissance de productions communes qui n’étaient pas reconnues comme agricoles jusque-là, l’inscription de l’accès aux financements publics dédiés à l’installation dans les objectifs de la politique agricole pour les outre-mer, ou encore la mise en place d’un fonds de garantie.

L’occasion aussi de saluer et remercier Cédric Coutellier et Sébastien Bellemene pour leur implication respective au sein des instances nationales, et d’élire les nouveaux représentants ultramarins :
– France-Lise Couchy, agricultrice en Guadeloupe en productions maraichères, préside désormais JA Outre Mer.
– Laurent Prudent, agriculteur en Martinique et producteur de bananes, représente pour sa part les outre-mer au sein du nouveau conseil d’administration de JA national.

Les priorités restent sur le foncier et l’accompagnement de l’installation en agriculture. La mise en application des dispositifs de la loi d’avenir et de la surprime pour les jeunes agriculteurs issue de la réforme de la PAC sont les dossiers urgents.

Car, comme cela est le cas pour les prêts bonifiés JA, la surprime, mesure obligatoire pendant les 5 ans après installation, échappera en tout cas en 2015 aux jeunes ultramarins. Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture, en clôture du congrès s’est engagé à la mise en place d’un volet installation dans le cadre du
POSEI. Une annonce à transformer en acte !

« Les enjeux sont très importants pour les outre-mer, les outils existent pour accompagner le développement agricole et cela passe inéluctablement par l’installation. Ma tâche et ma volonté, avec le reste de l’équipe, c’est que ces outils soient accessibles une fois pour toute pour les jeunes dans l’intérêt de l’économie de nos territoires » indique France-Lise Couchy, et ajoute que « les outre-mer seront présents pour valoriser produits et savoir-faire au sein
de l’évènement Terres de Jim les 4-5-6-7 septembre prochain à Saint Jean d’Illac en Gironde » “.

Article précédentGala contre le Sida
Article suivantUn chèque pour la Croix Rouge
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance Orange Fortes pluies depuis ce mardi matin

0
Le jaune a viré à l'orange. Météo France a placé Mayotte sous cette couleur pour sa vigilance Fortes pluies depuis 5h ce mardi matin. Une...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.