26.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilslideSaisie de produits de synthèse : drogue ou médoc ?

Saisie de produits de synthèse : drogue ou médoc ?

L’agent du Conseil général, présumé importateur principal de cannabis de synthèse, a lancé à Mayotte un circuit qui a à peine 5 ans en métropole. Des produits présentés comme inoffensifs, mais apparentés aux drogues dures.

Acteurs lutte drogueLe casse-tête des acteurs publics ressemble à celui qu’a connu la métropole il y a à peine 5 ans. C’est en effet en 2008 qu’apparaissent les « Nouveaux produits de synthèse » (NPS) dont la structure moléculaire copie celle des stupéfiants, en insinuant même un statut légal, assimilables à des médicaments. C’est ce qui pourrait compliquer le libellé des accusations qui pèsent sur 14 interpellés…

« Deux apparaissent comme importateurs et trafiquants », indique le procureur Joël Garrigues qui proposait ce mercredi un point presse en compagnie du chef de corps de la gendarmerie, du directeur de la section de recherche, du commissaire de police et de l’Officier de Douanes Judiciaire.

L’une des deux personnes les plus impliquées, est un agent du Conseil général. Il aurait importé 10 kg de produits. Ils feront l’objet de comparution devant le Juge des Libertés et de la Détention, et de demandes de détention provisoire. « Les autres sont des consommateurs, le juge d’instruction décidera ».

Une législation chinoise permissive

Ces interpellations font suite à 4 mois de travail mobilisant policiers, gendarmes et douaniers, « et ont abouti à la saisie de 3kg de drogue de synthèse, ainsi que 30 000 euros sur compte bancaire et 6 000 euros en objets divers », indiquait le procureur. Ils étaient importés de Chine par voie postale.

Etant donné le statut, « non stupéfiant » des produits saisis, le chef d’inculpation s’apparenterait davantage à une infraction à la législation douanière. Une problématique qui est devenue mondiale puisqu’on dénombre « une nouvelle substance par mois en France, une par semaine en Europe », ainsi que le relate une étude du magasine Tendance.

Gilles Rey, Section de recherche, rapportait 60 saisies à Roissy l’année dernière en provenance de Chine. Une coopération est envisagée à Paris avec la justice pékinoise.

Elle met en avant le défi juridique qui s’impose aux acteurs puisque à chaque interdiction, les trafiquants répondent en créant une nouvelle molécule… Leur vente sur internet, « une trentaine de sites », complique encore la tâche.

Seule la Suède a adopté une législation en se basant sur le risque que peut avoir ces substances sur la santé. Encore très peu d’études ont estimé les effets des NPS, mais Joël Garrigues en énumère certains, « accoutumance, agressivité, infarctus chez les adolescents, troubles psychiatriques… », et en classant les substances comme « proches du crack ».

« La place d’un importateur de ce genre de substance est à Majicavo », assène le procureur, en nuançant malgré tout, « ils risquent 10 ans de prison s’il s’agit de stup, de 3 à 5 ans si on les considère comme médicaments ».

Anne Perzo-Lafond

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.