UA-49455827-15
25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 janvier 2022
AccueilslideSaisie de produits de synthèse : drogue ou médoc ?

Saisie de produits de synthèse : drogue ou médoc ?

L’agent du Conseil général, présumé importateur principal de cannabis de synthèse, a lancé à Mayotte un circuit qui a à peine 5 ans en métropole. Des produits présentés comme inoffensifs, mais apparentés aux drogues dures.

Acteurs lutte drogueLe casse-tête des acteurs publics ressemble à celui qu’a connu la métropole il y a à peine 5 ans. C’est en effet en 2008 qu’apparaissent les « Nouveaux produits de synthèse » (NPS) dont la structure moléculaire copie celle des stupéfiants, en insinuant même un statut légal, assimilables à des médicaments. C’est ce qui pourrait compliquer le libellé des accusations qui pèsent sur 14 interpellés…

« Deux apparaissent comme importateurs et trafiquants », indique le procureur Joël Garrigues qui proposait ce mercredi un point presse en compagnie du chef de corps de la gendarmerie, du directeur de la section de recherche, du commissaire de police et de l’Officier de Douanes Judiciaire.

L’une des deux personnes les plus impliquées, est un agent du Conseil général. Il aurait importé 10 kg de produits. Ils feront l’objet de comparution devant le Juge des Libertés et de la Détention, et de demandes de détention provisoire. « Les autres sont des consommateurs, le juge d’instruction décidera ».

Une législation chinoise permissive

Ces interpellations font suite à 4 mois de travail mobilisant policiers, gendarmes et douaniers, « et ont abouti à la saisie de 3kg de drogue de synthèse, ainsi que 30 000 euros sur compte bancaire et 6 000 euros en objets divers », indiquait le procureur. Ils étaient importés de Chine par voie postale.

Etant donné le statut, « non stupéfiant » des produits saisis, le chef d’inculpation s’apparenterait davantage à une infraction à la législation douanière. Une problématique qui est devenue mondiale puisqu’on dénombre « une nouvelle substance par mois en France, une par semaine en Europe », ainsi que le relate une étude du magasine Tendance.

Gilles Rey, Section de recherche, rapportait 60 saisies à Roissy l’année dernière en provenance de Chine. Une coopération est envisagée à Paris avec la justice pékinoise.

Elle met en avant le défi juridique qui s’impose aux acteurs puisque à chaque interdiction, les trafiquants répondent en créant une nouvelle molécule… Leur vente sur internet, « une trentaine de sites », complique encore la tâche.

Seule la Suède a adopté une législation en se basant sur le risque que peut avoir ces substances sur la santé. Encore très peu d’études ont estimé les effets des NPS, mais Joël Garrigues en énumère certains, « accoutumance, agressivité, infarctus chez les adolescents, troubles psychiatriques… », et en classant les substances comme « proches du crack ».

« La place d’un importateur de ce genre de substance est à Majicavo », assène le procureur, en nuançant malgré tout, « ils risquent 10 ans de prison s’il s’agit de stup, de 3 à 5 ans si on les considère comme médicaments ».

Anne Perzo-Lafond

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SNU, Mayotte

Les inscriptions au service national universel sont ouvertes

139522
"Faire vivre les valeurs républicaines, Renforcer la cohésion nationale, Développer une culture de l'engagement, Accompagner l'insertion sociale et professionnelle"... on retrouve les anciens idéaux...

COMMUNE DE BANDRABOUA

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139522
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139522
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139522
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139522
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139522
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
UA-49455827-15