Mayotte 1ère superstar, NRJ décolle

0
183

Médiamétrie a livré son étude annuelle sur les audiences de la radio et de la télévision à Mayotte. Mayotte 1ère écrase tout, NRJ s’installe confortablement dans le paysage radiophonique.

Jt Mayotte 1èreMayotte 1ère sur un petit nuage. Les audiences de la radio et de la télévision, publiées annuellement par métridom, la filiale ultramarine de médiamétrie, la conforte comme premier média audiovisuel du département et de très loin (voir les résultats complets de l’étude audience radio et télé d’avril 2014).
En télévision, la chaîne du service public s’octroie une audience de 40,1%, une augmentation de 18 points en un an ! Le nombre de téléspectateurs, mesuré par l’audience cumulée (AC), grimpe lui aussi, à 59,2% (+7,5 points d’une année sur l’autre), un niveau exceptionnel. Il n’existe pas d’autre exemple d’une chaîne de télévision qui affiche une telle suprématie au moment où, partout, les audiences se morcellent.

En radio, le succès est également au rendez-vous. La station s’adjuge 54,3% d’audience (+4,9 points). Les auditeurs l’écoutent en moyenne 2h33 tous les jours et ils sont plus nombreux : 47,6% des Mahorais se branchent sur la station (+6,5 points).

« C’est au delà de tout ce que l’on pouvait envisager même si je me doutais que les actions que nous avons engagées, en matière de documentaires ou de petits modules étaient de nature à rassembler le plus grand nombre, s’enthousiasme Gérald Prufer, le directeur régional de Mayotte 1ère. Cette confiance de la population, on la doit aussi à notre sérieux. Chez nous, pas d’effets d’annonce, pas d’esbroufe mais une information vérifiée et bien présentée.  Avec la radio, la télévision et Facebook où nous allons dépasser les 30.000 fans, ce qui est incroyable, nous sommes dans la cohésion des antennes, l’adhésion des équipes et du public. C’est une triple satisfaction. Mais nous n’allons pas nous reposer sur nos lauriers ! »

Trace Urban devant France 2

85% des Mahorais ont regardé la télévision durant l’enquête, pour une audience qui se répartit à 60% pour les chaînes de la TNT gratuite et 37,5% pour les offres payantes (Canal +, bouquets satellites, ou chaînes via internet).

Trace Urban (3,5% d’audience) fait mieux que France 2 (3,2%). A noter, le score de France Ô qui s’affiche comme la deuxième chaîne à Mayotte (14,6% du public la regarde pour une audience de 4,7%).

NRJ à 9% d’audience

NRJDu côté de la radio, près de 70% d’entre nous l’écoutent à la maison ou en voiture. Derrière Mayotte 1ère, NRJ s’installe très confortablement dans le paysage radiophonique. Avec 12,4% d’audience cumulée, la station triple le nombre de ses auditeurs d’une année sur l’autre. Elle triple aussi son audience avec 9% contre 2,7% l’an dernier.

«C’est quelque chose que nous ressentions dans le département, explique Muriel Belot, gérante de MHM, la société éditrice de la radio. Pour nous, cette vague d’audience est très satisfaisante d’autant que le positionnement de RMJ sur le créneau de la musique africaine fonctionne aussi très bien.»
NRJ ne cannibalise pas trop, en effet, les autres stations musicales du groupe. RMJ affiche 5,9% d’audience (+1,6 point) alors que Caribou FM baisse en audience (2,9%) mais gagne en nombre d’auditeurs. La station pourrait changer de nom pour devenir Chérie FM dans les mois qui viennent. Une mauvaise nouvelle tout de même pour MHM : Ylang FM, avec son format radio des îles, est sortie des écrans radars avec moins de 2% d’audience cumulée.

Cette vague d’audience permet donc de situer les forces en présence dans l’audiovisuel mahorais malgré quelques grands absents. Le groupe Kwezi n’a pas, cette année encore, souscrit l’étude et ne figure pas dans les classements publiés, même si leurs audiences ont été mesurées. Selon nos informations, Kwezi FM perdrait quasiment un tiers de son audience sur un an passant de 16% à 11,3%. La station de Patrick Millan reste donc encore la première radio privée du département mais NRJ n’est plus très loin.
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here