Paludisme : des traitements préventifs recommandés aux voyageurs

0
44

Encore une information qui ne va pas dans le sens d’un développement du tourisme à Mayotte. Le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) a publié, hier lundi 12 mai, son avis sur le paludisme dans notre département en direction des voyageurs. Il recommande aux touristes un traitement préventif de la maladie, un principe de précaution bien pointilleux alors qu’aucun cas autochtone n’a été recensé depuis le début de l’année et que personne n’a pris la peine de fouiller les archives pour retrouver le dernier cas d’un touriste qui aurait attrapé le palu à Mayotte.

Mais pour le HCSP, «il existe toujours à Mayotte un risque de transmission» et «le paludisme d’importation à partir des Comores et de Madagascar» est toujours une réalité. Un état des lieux suffisant pour alerter les visiteurs. Il admet tout de même que ces «recommandations devront être réévaluées régulièrement à la lumière des données» obtenues aussi bien sur la maladie que sur les moustiques qui la véhiculent.

Dans sa note, le HCSP recommande également «la poursuite des études» sur la transmission et sur la résistance aux médicaments anti-paludiques, ainsi que la mise en place d’une coopération avec les autorités sanitaires de l’Union des Comores pour partager les informations à l’échelle de l’archipel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here