27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilSantéLa dengue plus menaçante que jamais

La dengue plus menaçante que jamais

Mamoudzou, Koungou et Labattoir toujours en première face à la dengue. Le nombre de nouveaux cas est à nouveau en forte augmentation. Une première forme grave enregistrée.

L'Aedes albopictus qui véhicule la dengue et le chikungunya (Crédits photo : ARS OI)
L’Aedes albopictus qui véhicule la dengue et le chikungunya
(Crédits photo : ARS OI)

Avec 39 nouveaux cas enregistrés du 21 avril au 4 mai 2014, la circulation de la dengue n’a jamais été aussi importante depuis le début de l’année à Mayotte.
Après être resté relativement stable pendant plusieurs semaines, le nombre hebdomadaire de cas est donc à nouveau en augmentation, amenant à 117, le nombre de personnes diagnostiquées. 74 patients ont contractés la maladie à Mayotte, 31 ont été infectées aux Comores et pour 12 cas, l’origine n’est pas encore déterminée, selon les chiffres fournis par l’Agence régionale de Santé (ARS).

Et lorsqu’on sait qu’il existe une proportion élevée d’infections sans symptômes mais aussi de patients n’ayant pas recours à une consultation médicale, le nombre réel de cas survenus dans l’île est probablement très largement supérieur au nombre de cas détectés.

Mamoudzou, Koungou et Petite-Terre

Répartition des cas de dengue début mai 2014 à Mayotte
Répartition des cas de dengue début mai 2014 à Mayotte

Quand on regarde la répartition géographique des cas, on se rend compte que plusieurs foyers d’épidémie persistent dans notre département. Durant les 15 derniers jours, Mtsapéré, Kawéni et Mamoudzou-centre sont toujours particulièrement concernés avec 15 nouveaux cas et 58 depuis le début de l’année.
Les foyers de Koungou et Labattoir semblent à nouveau s’intensifier, avec respectivement 6 et 7 nouveaux cas confirmés (soit respectivement 16 et 12 cas au total depuis le début de l’année).
Enfin, de nouveaux patients ont été diagnostiqués à Dapani, Mtsamoudou et Chiconi où des cas avaient déjà été signalés auparavant.

La grande majorité des malades (89%) sont des adultes âgés de 15 à 64 ans. Neuf enfants de moins de 15 ans (8% des cas) ont également été infectés, ainsi que 4 personnes âgées de plus de 65 ans (3% des cas).
Au total depuis le début de l’année, 12 patients infectés par le virus de la dengue ont été hospitalisés, soit 10% des cas. Parmi eux, un seul présentait une forme sévère de la maladie et son évolution a été favorable.

Les consignes sont donc toujours les mêmes :
-Eliminer les lieux de ponte du moustique (eaux stagnantes, soucoupes, déchets, etc.). Cette lutte collective reste le moyen le plus efficace pour l’empêcher de transmettre des maladies.
-Se protéger des piqûres (port de vêtements longs, utilisation de répulsifs, de serpentins et de moustiquaires) y compris quand on est malade pour éviter de contaminer son entourage.
-Et bien sûr, en cas de fièvre accompagnée d’un ou plusieurs symptômes : courbatures, maux de tête, douleurs articulaires, douleur derrière les yeux, diarrhée, vomissements, perte totale d’appétit, fatigue intense.

RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139125
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139125
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139125
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139125
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139125
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139125
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com