26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 20 janvier 2022
AccueilslideMayotte: «il n’y aura pas de zone de non-droits»

Mayotte: «il n’y aura pas de zone de non-droits»

Après Vahibé la semaine dernière, c’était au tour de Kawéni de recevoir la visite des forces de l’ordre ce lundi matin. Une riposte après des jets de cailloux sur les automobilistes, censée impliquer les habitants.

Descente à Kawéni ce lundi
Descente à Kawéni ce lundi

Comme à Vahibé, autre quartier de Mamoudzou, certains jeunes avaient pris pour cible des véhicules de passage ce samedi soir à Kawéni après la fin de la Battle of the Year. Bris de verre, carrosseries endommagées, il n’y a eu aucun blessé, mais ce climat d’insécurité risque de ne plus inciter les habitants à se déplacer pour des spectacles.

En réponse, la Brigade anti criminalité, la Section d’intervention et les mobiles de la gendarmerie se sont déployés au long de la matinée sur chaque zone de Kawéni : Lazérévoni, Mangatélé, Kawéni Disma et Bandrajou.

Cette descente après l’heure pourrait ressembler à un coup d’épée dans l’eau, mais elle s’accompagne d’une communication appuyée : «nous indiquons aux habitants que les contrôles d’identité font suite aux caillassages des jeunes, tous identifiés comme habitant Kawéni», indique le capitaine de Police Chamassi.

Il s’agit donc tout autant d’une sécurisation du secteur. Les ordres, traduits par le commissaire Scapin, viennent du préfet, «il n’y aura pas de zones de non droits». Il entend appliquer la même stratégie après chaque caillassage.

La police a interpellé une dizaine d’individus majeurs, «ils n’ont sans doute rien à se reprocher par rapport aux agressions de samedi, mais ce sont forcément des membres de leur famille qui, à la fin, finiront par les inciter à se tenir tranquilles», indique le capitaine Chamassi. Il faut l’espérer.

Sept des personnes interpellées sont en situation irrégulière et font l’objet d’une procédure d’expulsion.

De jeunes enfants accompagnent les policiers de la BAC de loin, ils seront 50 quelques mètres après
De jeunes enfants accompagnent les policiers de la BAC, à une cinquantaine de mètres

Après avoir fait une descente derrière la Geôle, prés du restaurant Ravinala, les camions de gendarmerie s’extraient, suivi par une cinquantaine d’enfants qui les haranguent : «que font leurs parents ?» s’interroge un policier.

L’interrogation rejoint celle que l’ont pourrait se poser sur d’autres jeunes, témoins de la scène de caillassage samedi et qui n’ont pas bougé : «on s’est déjà fait agresser sur la place pendant le spectacle de la Battle», se justifient-ils. Mais leur silence interpelle plus avant le capitaine Chamassi : «on façonne une jeunesse frustrée par rapport aux adultes qui ne les prennent pas en compte, par rapport aux élus qui ne leur proposent pas d’avenir, ni d’activités. Cette partie là aussi peut devenir violente après avoir été fataliste !»

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

GIPEAM

139533
M. ALI SOULA - Directeur 8 Rue de l’Hôpital 97600 Mamoudzou mèl : ali.soula@europe-a-mayotte.yt web : https://www.marches-publics.info Référence : T-PA-1037989 OBJET : TRAVAUX BATIMENT GIPEAM Après la mention : 4:conditions relatives du...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139533
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139533
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com