27.9 C
Dzaoudzi
samedi 13 août 2022
AccueilslideRugby à 15 : le Despé déjoue les pronostics

Rugby à 15 : le Despé déjoue les pronostics

Le rugby mahorais s’est offert une belle finale de championnat ce samedi soir à Chiconi. Le Desperados Rugby Club a mis fin à la domination du RCM s’emparant du bouclier des champions sur un score de 20 à 13.

L'équipe du Despé euphorique après la victoire
L’équipe du Despé euphorique après la victoire

Des matchs d’une telle intensité, les amateurs de rugby mahorais en rêvaient. Sport encore peu connu à Mayotte, le rugby à 15 a montré le meilleur de lui-même lors de la finale du championnat de Mayotte diffusée pour la première fois en direct sur KTV. Sur le papier, ce derby opposant deux équipes de Mamoudzou, le RCM et le Desperados Rugby Club, semblait acquis au Racing Club. Il pouvait revendiquer une douzaine de titres à son palmarès face à une équipe qui sortait d’une longue traversée du désert. Mais dans le sport, rien n’est jamais acquis.

La domination du RCM n’aura en réalité duré que dix minutes. Après une pénalité qui offre au Racing les trois premiers points de la rencontre dès la 4e minute, le Despé renverse rapidement la situation. Il impose sa pression dans de belles actions de jeux qui se concrétisent par le premier essai à la 25e minute. L’excellent arbitre venu de Métropole et habitué au Top 14 ou la H Cup est tellement pris dans le match qu’il en oublie qu’il est à Mayotte, demandant la vidéo pour confirmer l’essai. La méprise vite corrigée, il valide les cinq points auxquels viennent s’ajouter ceux de la transformation.

«C’est notre match»

La cohésion des joueurs du Desperados Rugby Club
La cohésion des joueurs du Desperados Rugby Club à la mi-temps

Mené 7 à 3, le RCM est désormais contraint de courir derrière le score, une position inconfortable qu’il ne quittera plus, une situation qui sème le doute. «On se calme, on est à 7 à 3, rien n’est fait», pouvait-on entendre du côté du RCM assommé à la mi-temps. Plus loin, l’ambiance chez les Despé était à l’exact opposée. Ce sont des hommes survoltés, soudés, sûrs d’eux qui ont bien l’intention de poursuivre sur leur lancée : «C’est notre match ! On est en train d’enfoncer cette équipe qui domine Mayotte depuis 14 ans. Allez, maintenant, il faut refaire la même mi-temps, on va gagner!»

Jouer la deuxième mi-temps comme la première? On pouvait en douter tant l’engagement des deux équipes était total lors des 40 premières minutes. On se dit que les joueurs ne peuvent pas tenir sur un tel match jusqu’au bout. Et pourtant, ils vont le faire. Et les Despé vont bel et bien garder la main sur la rencontre, alignant deux nouveaux essais, trop excentrés cependant pour être transformés. Mené 17 à 8, le RCM espère encore en un exploit inscrivant à son tour un essai malgré l’infériorité numérique imposée par l’expulsion temporaire d’un de ses joueurs après une faute.

Les Despé achèvent le RCM avec une ultime pénalité inscrite dans les dernières minutes du match. 20 à 13, c’est l’explosion de joie au coup de sifflet final : «C’est une surprise pour certains, pour beaucoup même, reconnait Bertrand Toucouère, le capitaine du Desparados, visiblement très heureux. On savait que ça serait dur, mais on voulait tout donner pour ne pas avoir de regrets… Et voilà!»

Cohésion et solidarité

La joie de Jean-Marc Corbière, l'entraîneur du Despé, pris dans l'euphorie de la victoire
La joie de Jean-Marc Corbière, l’entraîneur du Despé, pris dans l’euphorie de la victoire

La recette du Desparados Rugby Club tient beaucoup dans l’état d’esprit de solidarité qui semble prévaloir dans cette équipe. «On n’a pas beaucoup de technicité, reconnait Jean-Marc Corbière, l’entraineur du Despé abondamment arrosé par les supporters après la victoire. Alors, on a travaillé sur le physique, sur la vaillance et sur la belle cohésion entre les joueurs».

Julien Pages, le responsable du comité territorial, était lui aussi «heureux de cette finale, avec deux clubs de Mamoudzou qui se sont déplacés à Chiconi avec leur public». Car l’événement fut aussi un succès dans les tribunes. «C’est une belle fête à l’image du rugby et de ses valeurs.»
Tout à leur joie, les Desperados vainqueurs ont longuement trainé sur la pelouse. Pour un an, le bouclier mahorais est à eux.
RR

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid-19 : un fléchissement du nombre de contaminations constaté

139128
Entre le 3 et le 9 août, l’Agence Régionale de Santé (ARS) informe que « 312 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139128
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139128
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139128
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139128
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139128
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com