Inauguration d’une triple expo pour le 7e festival des arts traditionnels de Mayotte

1
118
Démonstration d'instruments traditionnels

Le 7e FATMA, festival des arts traditionnels de Mayotte, a été lancé par l’inauguration de trois exposition au comité du tourisme.

Démonstration d'instruments traditionnels
Démonstration d’instruments traditionnels

On y trouve d’abord l’histoire de la navigation dans le canal de Mozambique depuis l’antiquité jusqu’aux comptoirs coloniaux. Quelques instruments traditionnels de Mayotte sont également présentés. Une démonstration a d’ailleurs permis à Madi Soiderdine, vice-président du conseil général venu inauguré l’expo de présenter les danses qui y sont associés.

La troisième expo concerne l’esclavage, dans l’antiquité, par les arabes et les européens, ce festival entrant dans le cadre des cérémonies de commémoration de l’abolition de l’esclavage par Victor Schoelcher en 1848. «Mayotte fut le premier territoire ultramarin où la nouvelle est arrivée, le 27 avril 1848», rappelait le préfet Jacques Witkowski, lors de l’inauguration. Pour la 9e édition de cette commémoration, le préfet soulignait l’importance de transformer en une fête, le souvenir «du travail forcé et la misère», en faire «quelque chose qu’on magnifie à travers la musique et la danse».

En plus de l’expo, demain, samedi 26 sur la Place de la République, des danses traditionnelles rares se succéderont : Ngoma ya nyombe à 15h30, puis Troumba (culte des djinns issus des traditions sakalava) à 19h00.
Enfin dimanche, la Rocade de Mamoudzou accueillera la parade du Grand carnaval Départemental de Mayotte.

Madi Soiderdine se lance dans une démonstration de danses traditionnelles
Madi Soiderdine se lance dans une démonstration de danses traditionnelles
Inauguration de la triple expo au CDTM
Inauguration de la triple expo au CDTM
La présentation des instruments traditionnels
La présentation des instruments traditionnels

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here