25.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueilEducationLes instits en grève pour l'égalité

Les instits en grève pour l’égalité

Deux cents instituteurs instituteurs en grève se sont rassemblés devant le vice-rectorat ce mardi matin. Les revendications sont multiples. Ils ont été reçus au vice-rectorat.

Ils étaient une cinquantaine d'instituteurs, ce matin, à se réunir devant le vice-rectorat
Ils étaient une cinquantaine d’instituteurs, ce matin, à se réunir devant le vice-rectorat

Le SNUipp dénonce les avantages de ses collègues. Le syndicat majoritaire des enseignants du premier degré a appelé à manifester contre l’inégalité de traitement dont ils se disent victimes. À la mi-journée, 45 % de grévistes ont été recensés par le vice-rectorat. Ils étaient environ deux cents à manifester dans les rues de Mamoudzou.

La transition du décret de 1996, régissant le statut des enseignants à Mayotte, vers le droit commun, a conduit à l’extinction du congé administratif, remplacé par le congé bonifié. La centaine de grévistes demandent un dernier congé administratif, pris en charge à 100 % par l’administration, à l’instar des enseignants du second degré.

Les instituteurs passent sans transition sous le régime du congé bonifié, leur permettant de bénéficier d’un voyage vers la métropole avec leur famille une fois tous les 5 ans, financé à 50 %, contre 100 % tous les 3 ans auparavant. “Le second degré a bénéficié d’un échelonnement de la mesure, nous demandons la même chose.  Il y a des avantages qui ont été donnés à certains et pas à d’autres, il faut réparer cette discrimination”, s’insurge Ben Riziki, professeur des écoles sur Petite-Terre.

Les grévistes demandent également un plan d’intégration des instituteurs recrutés à Mayotte dans le corps des professeurs des écoles. À Mayotte, les enseignants formés dans le département ont le statut d’instituteur de la fonction publique d’État, aujourd’hui disparu dans les autres départements.

Les rythmes scolaires remis à plus tard

Les enseignants revendiquent enfin la revalorisation des allocations familiales aux niveaux métropolitains.

Les enseignants ont été reçus par le vice-recteur François Coux dans la matinée. “Il ne nous a rien dit, nous attendons de rencontrer le préfet cet après-midi pour les questions liés à la fonction publique”, a déclaré Rivomalala Rakotondravelo, dit Rivo, secrétaire général du SNUipp,  à la sortie de l’entrevue. De son côté le vice-rectorat précise que tous les “thèmes ont été abordés, notamment la formation et l’accompagnement des enseignants”, permettant l’intégration des instituteurs dans le corps des professeurs des écoles.

P1050548
Les professeurs résidents ne bénéficient d’aucune indemnité

Peu d’enseignants du second degré étaient présents pour soutenir les revendications de leurs collègues. Une professeure résidente est, elle, venue dénoncer la discrimination dont sont victimes les professeurs ayant décidé de poursuivre leur carrière à Mayotte à l’issu des 4 ans de contrat réglementaire. Ce statut, difficile à obtenir, conduit à la perte des indemnités d’éloignement. Or, les professeurs ayant décidé de rester à Mayotte, l’année prochaine à l’issu de 4 ans de contrat bénéficieront d’une prime sur un an équivalent à 8 mois et demi de traitement, contrairement à la trentaine de professeurs déjà placés sous le statut de résident. “Je ne demande rien, je dénonce juste qu’il y a une injustice. L’État nous a trahis, les syndicats aussi”, résume Véronique Langlois, professeure de français au collège de Bandrélé.

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires n’était pas à l’ordre du jour des revendications pour le SNUipp. “Ce n’est pas encore le moment de mobiliser sur le sujet. Nous avons d’abord posé des questions aux maires de chaque commune, nous attendons leurs réponses”, précise Rivo. Les nouveaux rythmes scolaires seront obligatoires dès la rentrée prochaine.

Axel Lebruman

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le sous-variant d’Omicron BA.5 qui recontamine la métropole également détecté à...

139525
Face à la hausse actuelle des cas de Covid en métropole, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Olivier Brahic dressait le bilan ce mardi. Le sous-variant BA.5, l'un des responsables du regain de contamination dans l'hexagone, a été détecté sur le sol du 101ème département. Pour l'ARS, l'heure est à la vigilance, et l'Agence incite encore et toujours à la vaccination, encore trop faible dans le département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139525
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139525
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139525
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139525
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139525
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com