Préavis de grève au port de Longoni : le statut des salariés en cause

0
77
L'octroi de mer issu de la marchandise importée

Les salariés reprochent à la présidente de la SAS Mayotte Channel Gateway d’avoir illégalement modifié le contrat issu de la DSP pour ne pas respecter la Convention collective. Ida Nel indique respecter la législation en vigueur à Mayotte.

Manutention de containers
Manutention de containers

A l’issue de plusieurs réunion entre salariés de Mayotte Channel Gateway qui a repris la gestion du port de Longoni, et salariés, un préavis de grève a été déposé par ces derniers pour le 22 avril. Ils reprochent à Ida Nel, à la tête de MCG, d’avoir modifié le 10 janvier 2014, le code APE de l’entreprise, caractérisant son activité principale.

« Elle déclare désormais être dans la catégorie ‘manutention’ alors qu’elle était, comme le mentionne la Délégation de Service Public, classée comme ‘entreprise gestionnaire et d’exploitation’ » indique Attoumani Mari, délégué syndical CGT Ma. Ce qui modifie les conditions de la Convention collective Nationale Unifiée, définissant les statuts des employés.

« Le supplément familial par exemple n’est plus applicable » explique-t-il, « surtout que, toujours dans  la Délégation de Service Public, l’article 20 précise que toute modification de contrat ne peut intervenir sans en avoir fait la demande auprès du délégataire qu’est le Conseil général. C’est seulement sans réponse de leur part deux mois après que la demande est réputée acquise ». Plusieurs autres points de la DSP ne sont pas respectés selon eux, comme l’affiliation à la Médecine du travail.

Les réunions du 7, du 9 et du 16 avril n’ont pas permis d’aboutir, « bien que les garanties nous aient été données sur l’application de la CCNU ». Les 67 salariés de la société seraient mobilisés selon lui.

MCG, un manutentionnaire non gestionnaire

Ida Nel de son côté nous indique avoir respecté la CCNU à 80%, « elle n’est pas applicable en totalité à Mayotte, notamment pour les retraites. D’ailleurs, elle a été retoquée pour la société Total ».

Quant au changement de code APE, il s’agit d’un jeu d’écriture légal pour elle, « c’est la société Ida Nel, et non Mayotte Channel Gateway qui a remporté les appels d’offre comme gestionnaire ». Il en découle que l’essentiel du chiffre d’affaire de MCG est lié à la manutention, « c’est à dire la livraison du container et son entretien », et non à l’exploitation. De fait, les manutentionnaires ne percevant pas le supplément familial, seul le personnel de bureau est concerné…

Une réunion se tient ce vendredi matin depuis 9 heures pour tenter de trouver un accord entre les parties.

Anne Perzo-Lafond

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here