Mayotte aura son Baromètre Santé

0
107
Le dispensaire Jacaranda devrait déménager à Kawéni

C’est une première pour l’ensemble des Outre-mer. Afin de mieux appréhender les comportements de Santé ultramarins et d’en adapter les politiques, l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) va en dresser un état des lieux spécifique.

Suivre les dépistages et préventions
Suivre les dépistages et préventions

Établissement public créé en 2002 pour répondre aux droits des malades et à la qualité du système de santé, l’INPES est, à ce titre, un acteur de la santé publique qui agit sur la prévention et l’éducation pour la santé.

L’enquête Baromètre santé interroge dans chacun des territoires, La Réunion, Martinique, Guadeloupe et Guyane à compter du 5 avril 2014, puis en 2015 à Mayotte, par téléphone « 2 000 personnes, sélectionnées aléatoirement » indique le site de l’INPES.

Leurs opinions et comportements en matière de santé : consommations de tabac, d’alcool, réalisation de différents dépistages, accès aux soins, etc, seront ainsi compilées pour mesurer des indicateurs clés sur les opinions, attitudes et comportements en matière de santé des populations vivant dans les DOM.

Inégaux devant la santé

Une étude qui n’utilisera donc pas seulement les indicateurs métropolitains, mais se penchera sur les spécificités de chaque territoire pour appréhender les enjeux tels que le chikungunya, la leptospirose, le diabète, l’alimentation, les usages détournés de médicaments… Une enquête également censée mettre en lumière un phénomène national mais accru en outre-mer : les inégalités sociales de santé,

En adaptant cette enquête « Baromètre de Santé » qui existe depuis le début des années 90 en métropole, aux spécificités des Outre-mer, l’INPES pourra proposer des adaptations des dispositifs de prévention de la santé en particulier auprès des populations les plus vulnérables. Sa répétition « à intervalles réguliers », permettra de mesurer l’efficacité des actions engagées par les pouvoirs publics, « et les avancées qui restent à faire ».

Ce sera une grande avancée pour Mayotte, championne nationale du déficit de données statistiques.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here