29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilSantéLa lèpre, maladie encore bien présente à Mayotte

La lèpre, maladie encore bien présente à Mayotte

On croit souvent qu’elle appartient à un moyen-âge lointain. Il n’en est rien. La lèpre sévit encore dans l’Océan indien. Mayotte est même un des territoires les plus concernés au monde. Etat des lieux d’une maladie endémique.

La lèpre, une maladie de la peau peut avoir de lourdes conséquences (Crédit photo : ARS)
La lèpre, une maladie de la peau qui peut avoir de lourdes conséquences (Crédit photo : ARS OI)

La lèpre : une maladie qui effraie tant elle est associée aux grandes peurs du moyen-âge. Si elle a disparu d’Europe, la lèpre est encore bien présente en Afrique et dans l’Océan indien. A Mayotte, le nombre de malades rapporté à la population (le taux de prévalence) est même parmi les plus élevés du monde : 3,7 pour 10.000 habitants en 2011, très au-dessus des objectifs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fixés à moins de 1 cas pour 10.000. Notre département est le deuxième territoire le plus touché de la région après Anjouan.

D’après les données fournies par l’ARS* et le CHM, 41 nouveaux cas de lèpre ont été diagnostiqués à Mayotte en 2013, ce qui porte à 382 le nombre de nouveaux malades de 2006 à 2013. Avec de tels chiffres, notre département est évidemment le plus touché à l’échelle nationale, il est même le seul, avec la Guyane, où la maladie est considérée comme endémique, c’est-à-dire présente de façon importante et permanente. Et c’est d’autant plus vrai que sa présence est «probablement sous-estimée», note une étude de l’ARS publiée en 2011.

Une maladie de la peau

La lèpre, ou maladie de Hansen, est une maladie infectieuse chronique due à un bacille qui touche essentiellement la peau, les muqueuses et le système nerveux. La maladie est transmise par la salive ou les sécrétions nasales lors de contacts étroits et fréquents avec un sujet infecté et non traité. Ses conséquences peuvent être lourdes avec des infirmités sévères si le diagnostic et le traitement arrivent tardivement.

La maladie est relativement peu contagieuse, même si c’est la «forme multibacillaire», la plus facilement transmissible, qui prédomine à Mayotte. D’ailleurs, la forte proportion des enfants de moins de 15 ans concernés chez nous, indique une contamination récente dans le département.

112 patients traités par le CHM

Le nombre de cas de lèpre à Mayotte par commune
Le nombre de cas de lèpre à Mayotte par commune (Crédit et données : ARS OI)

À Mayotte, la détection et la prise en charge des cas de lèpre sont réalisées par le service de léprologie du Centre hospitalier de Mayotte (CHM). L’an dernier, 112 personnes étaient suivies pour un traitement qui est long, “environ deux ans”, précise le Docteur Anne-Marie de Montera. Les personnes atteintes à Mayotte sont majoritairement des hommes, un quart ont moins de 15 ans et 25% des cas ont “importé” la maladie avec eux depuis Anjouan et de façon plus anecdotique de Mohéli et de Madagascar.

L’ensemble de Mayotte est concerné même si les secteurs du Grand Mamoudzou et de Petite-Terre, avec leur forte densité de population, sont les plus frappés en nombre de malades.

Une tendance difficile à définir

La situation n’est donc pas bonne sur ce front sanitaire dans notre département sans que l’on puisse dire qu’elle s’améliore. Certes, le nombre de nouveaux cas détectés (39 en 2011, 34 en 2012 et 41 en 2013) est relativement stable mais “on ne peut pas vraiment dégager de tendance, précise le docteur de Montera. Avec la lèpre, on est sur du long terme. Les phases d’incubation sont longues, jusqu’à une dizaine d’années”.

La lèpre dans le monde (Données CIRE OI)
La lèpre dans le monde (Crédit et données : CIRE OI)

L’ARS et le CHM jouent des rôles complémentaires dans la lutte contre la maladie, combinant campagnes de dépistage et formation des personnels de santé, car la lèpre n’est souvent plus enseignée en Europe. Ainsi, chaque médecin qui s’installe sur l’île est sensibilisé à la question.
Mais sur ce sujet-là aussi, «étant donné les liens étroits entre Mayotte et les Comores, une coopération régionale est nécessaire afin de lutter efficacement contre cette pathologie», notait le rapport de l’ARS.

L’Afrique est le continent le plus touché par cette maladie. Parmi les 17 pays totalisant plus de 95% des nouveaux cas déclarés en 2010, 9 sont africains. Quant à La Réunion, une récente étude a montré que les taux de détection très bas «pose la question de la sous-estimation de la maladie dans cette île».
RR

*ARS : Agence régionale de Santé

2 Commentaires

  1. 30521 771111Spot lets start function on this write-up, I really believe this amazing website requirements significantly much more consideration. Ill apt to be once once more to read a great deal more, several thanks for that information. 122058

  2. 360759 474854If your real friends know you as your nickname, use that nickname as your first name online. When you initial friend someone, focus on making a individual comment that weaves connection. 531312

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...