26.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilSantéSages-femmes : la grève la plus longue

Sages-femmes : la grève la plus longue

Après les propositions formulées par la ministre de la santé, les sages-femmes ont décidé de poursuivre leur mouvement entamé au mois d’octobre. Mayotte est également concernée.

Manifestation des sages-femmes le 19 novembre dernier à Mamoudzou
Manifestation des sages-femmes le 19 novembre dernier à Mamoudzou

Dernier bras de fer avant la loi. Le mouvement des sages-femmes entamé au mois d’octobre entre dans une nouvelle phase, peut-être la dernière. Après avoir constitué des groupes de travail pour plancher sur les différentes revendications, Marisol Touraine la ministre de la santé a rendu ses premières propositions et elles sont loin de satisfaire les grévistes.

Les sages-femmes souhaitaient un nouveau statut plus en phase avec l’aspect médical de leur profession. La ministre leur en propose un. Elle crée un «statut médical» au sein de la fonction publique hospitalière dont les sages-femmes seraient les premières à bénéficier.
Mais la formule proposée ne les convainc pas : «la ministre n’a pas annoncé un nouveau statut, c’est ni plus ni moins que ce qu’on a déjà, mais relooké!» indiquent-elles dans un communiqué.
Pour Olivier Colignon, représentant CFDT de la profession à Mayotte, «il n’est pas sûr que ce statut intermédiaire soit une bonne réponse sur le long terme, compte tenu des évolutions prévisibles du métier.»

Pour les sages-femmes d’autres points restent encore sans avancées comme par exemple le statut des sages-femmes qui travaillent à la fois en libéral et à l’hôpital. Actuellement, elles bénéficient d’un statut dérogatoire pour exercer dans les deux statuts pendant quatre ans mais celles qui choisissent de continuer sont toujours dans un vide réglementaire.

La grève continue

Résultat, le mouvement de grève se poursuit. “Les sages-femmes ont toutes voté la reprise de la grève en Assemblée générale de région” signale Laurence Vayer, du syndicat ONSSF IDF, membre du collectif des sages-femmes. Dans certaines régions, de nouvelles actions plus visibles sont même envisagées comme des opérations escargot sur les routes.
Mayotte ne déroge pas à l’appel national. Dans notre département la grève continue également mais les sages-femmes n’envisagent pas pour autant un durcissement de leur mouvement.

La tension va probablement durer jusqu’au mois de juin, date à laquelle la «loi périnatalité», dans laquelle l’évolution de la profession sera incluse, devrait être présentée au parlement.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid, Mayotte

Covid : forte baisse des indicateurs à Mayotte

139124
Le taux d'incidence a chuté de 35% en 3 jours, passant de 2.069 cas pour 100.000 habitants à 1.346. Le taux de positivité est lui aussi en baisse, mais également, le nombre de patients hospitalisés
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139124
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139124
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139124
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139124
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139124
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com