30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 janvier 2022
Accueiljustice«Les femmes aussi ont des sentiments»

«Les femmes aussi ont des sentiments»

CARNET DE JUSTICE. Elle voulait récupérer son mari. Elle se retrouve à la barre du tribunal. Fatima est poursuivie pour «violence avec usage ou menace d’une arme suivie d’incapacité n’excédant pas 8 jours». Elle doit répondre d’un accès de colère bien connu des femmes mahoraises.

Très vite après son mariage, elle a su que «son homme» voyait une autre femme. La situation ne lui convenait pas du tout mais elle est devenue insupportable quand elle s’est mise à recevoir des coups de fil d’insultes de sa rivale. Ce soir-là, à 19h30, le mari a quitté son travail au CHM et lui annonce qu’il ne rentre pas. Elle sait où le trouver. Chez l’autre.

Elle décide de se rendre sur place bien décidé à le ramener à la maison. Mais arrivée devant cette deuxième maison, les choses tournent de façon imprévue. Ce n’est pas l’homme ou la deuxième femme qui sortent de la maison pour affronter la colère de Fatima mais la fille de la maîtresse. La gamine s’avance vers elle et lui pulvérise un produit au visage. Rien de grave,il ne s’agit pas d’un gaz lacrymogène mais simplement d’un médicament. Fatima est folle de rage. Alors que l’enfant est repartie, Fatima aperçoit un tas de pierres à proximité. Elle en prend quelques-unes et les jettent en direction de la maison, située en contre bas.
Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’une de ces pierres frappe l’enfant qui se retrouve légèrement blessée.
«Je ne pouvais pas voir», se justifie Fatima. «Ce n’était pas mon intention de faire du mal à quelqu’un. Je voulais juste le faire sortir.»
-Vous avez revu cette dame depuis ? demande le président Soubeyran.
-Non, jamais.
-Et votre mari ?
-Il n’est plus avec cette dame-là.

Pour le tribunal, le problème est que Fatima travaille dans une école, avec des enfants. Cet «excès de jalousie», comme le qualifie le procureur, elle doit en assumer la responsabilité. «Il faut essayer de faire en sorte de lui permettre de donner un autre exemple d’elle-même», énonce-t-il dans ses réquisitions.

«Elle assume» lui répond Me Kamardine, l’avocat de fatima, dans une plaidoirie assez étonnante. «La jalousie, ça peut aussi avoir un trait particulier à Mayotte lorsque les femmes sont concernées», explique-t-il. Et avec le recul, il se félicite de la fin de la polygamie imposée par le droit commun. «Il faut rendre aux femmes le bonheur qu’elles méritent, poursuit le batonnier. Parce que là, on est au cœur des sentiments et les femmes aussi ont des sentiments, quand même. Elle n’était pas venue chercher la bagarre. Comme on dit en shimaoré, on lui avait pris son mari.»

Le tribunal condamne Fatima à 70 heures de Travail d’intérêt général (TIG) à effectuer dans les 18 mois. Qu’on soit un homme ou une femme, les sentiments ne doivent pas conduire à la violence.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conseil des prud’hommes, les présidents élus, “le bateau peut partir”

139126
C'est une première à Mayotte, le conseil des Prud'hommes remplacera dès février le tribunal du travail. Les conseillers ont fini leur formation et élu leurs présidents ce jeudi, avec un certain équilibre entre employeurs et employés qui augure la poursuite du travail dans des conditions sereines.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139126
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139126
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139126
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139126
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139126
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com