27.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilEnvironnementDécharge Hamaha : une analyse de l’air demandée

Décharge Hamaha : une analyse de l’air demandée

Les odeurs nauséabondes qui émanent de la décharge Hamaha polluent la vie des habitants de Kawéni au sens propre et figuré. Des dépôts à ciel ouvert illégaux, attaqués par deux actions.

Les oiseaux envahissent la décharge Hamaha
Les oiseaux envahissent la décharge Hamaha

Sous le titre «Déchets: Les pouvoirs publics sont silencieux, réagissons !», les Naturalistes annoncent dans leur dernière lettre leur intention de déposer plainte, «et de porter l’affaire devant la Commission européenne si nécessaire». Rien n’est encore fait mais ils se disent «agacés par le silence du préfet qui n’a pas daigné répondre au courrier que lui avait adressé France nature Environnement», nous précisait Michel Charpentier, des Naturalistes de Mayotte.

Ces deux associations portent en commun le problème des décharges publiques à ciel ouvert, «désormais en totale illégalité depuis le 1er janvier», selon les normes européennes. Et ce, au moment même où une pétition est lancée par les habitants voisins de la décharge Hamaha de Kawéni. Une odeur pestilentielle sévit en effet depuis quelques jours, phénomène récurrent et particulièrement insupportable.

Patrick Batagowski, directeur de Parabole Mayotte, qui en est l’auteur interpelle le préfet, l’Agence régionale de Santé, Medetram, le sénateur maire de Mamoudzou, le Conseil général, sur «les odeurs nauséabondes, éventuelles poussières microbiennes, virus et bactéries étant véhiculés par les vents et pouvant engendrer potentiellement des maladies». Il demande en conséquence à l’ARS une analyse de l’air, «et qu’elle soit publiée !» nous informait-il par téléphone.

Actuellement, un peu plus de 300 signatures auraient été recueillies selon lui, «commerçants et particuliers sont concernés alors que mes employés reçoivent les clients avec un masque!»

Si la pétition ne concerne que Mamoudzou, le problème est beaucoup plus vaste. Michel Charpentier informe qu’un médecin de Chirongui a diagnostiqué des problèmes respiratoires chez un enfant, «il les relie à la proximité de la décharge». Ce sont effectivement des brûlis de déchets permanents à Chirongui qui intoxiquent la population.

L’installation de déchets ultimes de Dzoumogné (ISDND) aurait du prendre le relai de ces décharges à ciel ouvert le 1er janvier 2014, mais les problématiques de gestion en ont repoussé l’exploitation officielle au 1er juin.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid : à la veille du brassage des vacances, l’ARS incite...

0
Au cours de la semaine du 28 novembre au 4 décembre, 73 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.