27.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 décembre 2021
AccueiljusticeSortie de route sur le chantier

Sortie de route sur le chantier

CARNET DE JUSTICE. «Travail dissimulé par dissimulation de salarié». Le chef de poursuite est très courant à Mayotte où le travail non déclaré, souvent réalisé par des clandestins, est monnaie courante. A chaque fois, le tribunal est sévère rappelant que les cotisations sociales ne sont pas seulement des «charges» qui lestent les comptes des entreprises mais des contributions qui permettent de faire fonctionner notre système de santé et de solidarité. Ne pas les déclarer, c’est donc frauder la sécurité sociale et porter atteinte à notre bien-être collectif.

Ce genre d’affaires démarre par des visites impromptues de contrôleurs de la DIECCTE* accompagnés de gendarmes sur des chantiers de construction. Et dans le dossier sur lequel le tribunal avait à statuer ce mercredi, le chantier était assez particulier. Situé dans le village d’Hajangua, il s’agissait de la construction d’une piste pour des formations à la conduite de poids lourds, pour le compte de la société d’auto-école Nassibou.

Quand les contrôleurs arrivent, le 23 avril 2012, l’essentiel du chantier a déjà été réalisé par des entreprises locales. Mais le groupe d’auto-école n’est pas satisfait, il estime qu’il reste de nombreuses finitions dont il confie la réalisation à d’autres personnes. C’est à elles que les contrôleurs demandent des documents. Toutes sont en mesure de présenter des papiers d’identité en règle mais, en revanche, elles ne peuvent fournir de contrat de travail.

Pour deux personnes, il s’agissait d’un échange de bons procédés : contre la réalisation de cette fin de chantier, l’auto-école leur versait 50 euros par jour et leur permettait de passer leur permis. «Ils ont été recrutés pour faire des travaux de façon non déclarée» affirme le procureur. «L’échange en nature n’est pas prohibé par la loi, répond Me ABla, l’avocat de Joël Nassibou. Il est admis que l’on peut mettre à disposition un logement, un téléphone… Pourquoi pas le passage d’un permis de conduire ?»

Trois autres personnes, venues de La Réunion, étaient des amis de Joël Nassibou et assuraient donner un coup de main sur le chantier pendant leur séjour à Mayotte.
«On essaie de faire passer Monsieur Nassibou pour un délinquant à la sécurité sociale, s’emporte Me Abla. On essaie de dépeindre un personnage qu’il n’est absolument pas !» Et l’avocat de mettre en avant un contrôle de la sécurité sociale effectué l’an dernier dont il n’est ressorti aucune anomalie.

La situation a été régularisée depuis mais le tribunal a tout de même sanctionné : 5.000 euros d’amende et 5.000 autres avec sursis. Quelle que soit la nature et l’ampleur du travail au noir, à Mayotte, ce n’est décidément pas un sujet sur lequel la justice est encline à la clémence.
RR

*DIECCTE : Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation du travail et de l’emploi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.