La réussite éducative : George Pau-Langevin face aux enjeux mahorais

1
97
George Pau-Langevin au vice-rectorat de Mayotte le 17 février 2014

La ministre déléguée chargée de la réussite éducative est arrivée à Mayotte hier soir. Ce matin, elle a entamé, dès 7h15, un programme particulièrement bien rempli pour ses deux jours de visite dans notre département.

Arrivée de George Pau-Langevin au vice-rectorat de Mayotte
George Pau-Langevin et Jacques Witkowski, le préfet de Mayotte, accueillis par François Coux, le vice-recteur de Mayotte

Il était 7h15 ce lundi matin, lorsque George Pau-Langevin, la ministre déléguée chargée de la réussite éducative auprès du ministre de l’Education nationale est arrivée au vice-rectorat de Mamoudzou, début d’une longue journée de visites et d’échanges. Après cette «séquence de travail» suivie d’une rencontre avec les personnels du vice-rectorat, direction Bandraboua.
La commune du nord a été la première à mettre en place les nouveaux rythmes scolaires. Une table ronde avec les élus locaux et des échanges avec les équipes enseignantes et les parents d’élèves, permettra à la ministre de faire le point sur les enjeux de ce dossier à Mayotte.

Le déjeuner se déroulera au lycée professionnel de Kaweni dans le restaurant d’application de l’établissement, avant que la ministre se rende dans une école maternelle, toujours à Kaweni, pour évoquer le programme Eclair.
«Eclair» est l’acronyme «d’Ecoles, Collèges et Lycées pour l’Ambition, l’Innovation et la Réussite. Ce programme concerne plusieurs centaines d’établissements sur l’ensemble du territoire national. Ses objectifs visent à faciliter la réussite scolaire, améliorer «le climat scolaire», développer l’ambition des élèves et renforcer la stabilité des équipes enseignantes.

En fin d’après-midi, George Pau-Langevin se rendra au collège de Doujani (thème de la séquence, «l’école et les enfants en situation de handicap») avant une rencontre avec Daniel Zaïdani au Conseil général.
Quant au dîner, il sera l’occasion de partager les sentiments et analyses de plusieurs chefs d’établissements.

Demain, plusieurs dossiers sensibles attendent la ministre déléguée : «L’école et les mineurs isolés», qu’elle abordera sur le site de Mar’Ylang de l’association TAMA, ainsi que la restauration et les constructions scolaires.

George Pau-Langevin, née en Guadeloupe et avocate de métier, est élue dans le 20e arrondissement de Paris, quartier «populaire» de l’Est parisien. Elle a intégré le gouvernement de Jean-Marc Ayrault le 16 mai 2012.

RR

1 COMMENTAIRE

  1. Pour la forme, venir en période électorale n’est pas élégant de la part du pouvoir en place.
    Sur le fond, c’est une honte d’être gouvernés par des bonimenteurs qui fourguent une réforme exorbitante sur le dos des contribuables. Et de quelle manière puisqu’ils se targuent d’un semblant de concertation pour imposer (illégalement auprès des mairies)une réforme de la pire des façons, jacobine, parisienne, sans que les différences soient prises en compte, à savoir, pour Mayotte, la chaleur, le climat, le manque de locaux, l’indigence des mairies, le manque de personnel d’encadrement. (Voir sur Facebook “Mayotte en Danger”)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here