30.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilSociétéDécomplexer les relations patrons-syndicats

Décomplexer les relations patrons-syndicats

Comment s’y prendre pour négocier au sein de l’entreprise ? Quand peut-on, et ne peut-on pas, exercer son droit syndical ? Des réponses sont apportées par la Dieccte au cours de deux journées de formation gratuite.

Tentative de dialogue syndicats-chefs d'entreprise lors des manifestations de 2011
Tentative de dialogue syndicats-chefs d’entreprise lors des manifestations de 2011

La transposition par ordonnance du droit du travail français à Mayotte impose une préparation des acteurs. Chefs d’entreprise comme représentants syndicaux vont être en effet amenés à se rencontrer à de multiples reprises : «l’application des conventions collectives ou de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes appelle à des négociations», explique Marjorie Gasnier, en charge de ce dossier à la Dieccte (Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l’emploi).

Et n’est pas négociateur qui veut ! Il faudra passer par la formation de tous les acteurs professionnels. «La prévention des conflits sociaux comme l’information sur les droits et les obligations ou encore l’explication des textes faisant référence au droit syndical sont nos principaux objectifs», indiquait Monique Grimaldi, directrice de la Dieccte de Mayotte.

Pour y arriver, un premier cycle de formation est mis en place ainsi qu’une cellule d’appui au dialogue social, avec l’intervention d’un consultant qui travaillera dans un premier temps sur deux branches : le Bâtiment et Travaux Publics, et le Transport.

Un premier semestre de formation commencera le 14 février et se terminera en point d’orgue les 20 et 21 juin lors d’un Séminaire sur le dialogue social, «une sorte de bilan des informations dispensées, avec la présence de personnalités nationales», annonce Monique Grimaldi.

Un appui au dialogue social

Monique Grimaldi et Marjorie Gasnier
Monique Grimaldi et Marjorie Gasnier

La participation aux modules, d’un jour et demi, sera prise sur le temps de travail «et cette formation, gratuite, ne se substitue pas à celles organisées par les organismes professionnels», insiste Marjorie Gasnier.

Dans un premier temps, seront concernés les délégués syndicaux avec un module* dédié au droit et à la représentativité syndicale, un deuxième sur l’exercice du droit syndical et pour finir, sur la négociation collective en entreprise. Les organisations patronales seront davantage concernées par le module sur les syndicats professionnels qui débutera le 17 février et par la réglementation en matière de négociation collective*. «Mais sur plusieurs thèmes, patrons et salariés seront ensemble».

«Il faut professionnaliser les acteurs au niveau départemental pour qu’ils viennent en appui de la représentativité syndicale dans l’entreprise», analyse la directrice de la Dieccte.

Cette formation a été annoncée en Commission consultative du travail, et si pour l’instant une seule personne s’est inscrite, le groupe sera composé d’au plus 12 participants.

Une première opportunité d’être au fait de la réglementation syndicale est ainsi offerte aux délégués syndicaux, aux délégués du personnel et aux chefs d’entreprise.

Anne Perzo-Lafond

* Les informations sont disponibles sur le site internet de la Dieccte www.mayotte.dieccte.gouv.fr

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Nassuf Djaïlani, Mayotte

Quand la « morsure trop vive » de Nassuf Djaïlani enfante...

0
Le célèbre poète et romancier mahorais Nassuf Djaïlani était de passage sur son île natale récemment afin de présenter au public son nouveau roman : « Cette morsure trop vive ». Récit mettant en scène deux frères dans un Chiconi chimérique (« Chiconi-sur-Mer), ce roman mêlant des aspects à la fois sociologiques, psychologiques et historiques, est également une redoutable satire des injustices inhérentes au système post-colonial français à Mayotte
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.