27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilUneLe cinéma va-t-il refermer ses portes?

Le cinéma va-t-il refermer ses portes?

La préfecture a saisi la justice pour obtenir une nouvelle fermeture de la salle de cinéma de Mamoudzou. Ce sont les risques liés à un éventuel incendie qui motive sa démarche. 

La salle du cinéma : sur la droite, des fauteuils au revêtement non règlementaire
La salle du cinéma : sur la droite, des fauteuils aux revêtements non réglementaire

A l’image des blockbusters américains diffusés actuellement à Alpa Joe, la saga du cinéma de Mamoudzou semble vouer à connaître un nombre invraisemblable de rebondissements. Cette fois-ci, nous sommes dans la séquence judiciaire. La préfecture a saisi en référé le tribunal de Mamoudzou pour mettre un terme à l’exploitation temporaire de la salle Alpa Joe.

La Mairie de Mamoudzou, responsable de la salle, a pris début janvier un arrêté municipal pour autoriser la réouverture pour deux mois de l’établissement. La décision en a surpris plus d’un, elle intervenait, en effet, après l’avis défavorable de la commission de sécurité. Entre autres choses, la commission soulevait la question du revêtement des fauteuils, constitué d’une «matière particulièrement inflammable». Cette période de deux mois, devait permettre la mise en conformité de la salle avant un nouveau passage de la commission.

Non-conformité au risque incendie

Alain Kamal Martial, le responsable de la Dilce, la service culturel du Conseil général qui exploite la salle, affirme que l’ensemble des remarques faites par la commission de sécurité ont été prises en compte. «Nous avons tous les éléments qui prouvent que les travaux demandés ont été réalisés», affirme-t-il au JDM, à l’exception des fameuses housses réglementaires qui ne couvrent pas encore tous les fauteuils de la salle.

Problème : ce sont précisément ces revêtements qui ont conduit la préfecture à lancer une procédure. Pour elle, la décision permettant la réouverture au public de la salle est en effet hasardeuse sur le plan juridique, comme elle en a informé la mairie. La non-conformité au risque incendie, qu’il soit considéré sous l’angle «inflammation» ou «dégagement de fumées toxiques», lui apparaît peu compatible avec une exploitation même temporaire de la salle.

Face à la justice, la réponse des collectivités ne peut être que d’une seule nature : faire valoir des dispositions «compensatoires» au risque. En clair, des dispositifs anti-incendie renforcés. Mais il est difficile de savoir si ces dispositions existent effectivement. La justice va donc décider de la suite du scénario : clap de fin provisoire ou poursuite des aventures.

RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139126
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139126
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139126
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139126
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139126
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139126
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com