30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 janvier 2022
AccueilEconomieImpôts sur le revenu : il va falloir anticiper

Impôts sur le revenu : il va falloir anticiper

L’impôt sur le revenu qui était prélevé à la source à Mayotte, devra être versé en trois fois au cours de l’année suivante. Ce qui implique des changements d’habitudes.

feuilles impôtsPour les salariés, ce mois de janvier 2014 semble porteur de bonne nouvelle. Le montant indiqué sur la feuille de paie est en effet supérieur : le montant de l’IGR (Impôt Général sur le Revenu) n’est plus prélevé par l’employeur depuis le 1er janvier 2014. Mais l’impôt à payer en 2014 sur les revenus de 2013 a déjà déjà payé par les retenues sur les salaires de 2013. Seuls des ajustements éventuels seront demandés en septembre 2014.

C’est donc l’impôt prélevé en 2015 sur les revenus de 2014 qu’il faut dès maintenant anticiper. Il est impératif pour chacun de déduire du revenu mensuel dès ce mois ci, un montant estimé d’impôt pour pouvoir dégager le montant total demandé en 2015. Il le sera en trois fois : deux versements provisionnels au 15 février et au 15 mai 2015, puis d’un solde versé le plus souvent au 15 septembre. Les versements provisionnels sont chacun d’un tiers de l’impôt dû sur l’année précédente.

Les contribuables arrivant de métropole qui disposent d’un contrat de mensualisation, peuvent laisser les prélèvements se poursuivre en 2014.

A noter que cette mise en place de l’Impôt sur les Revenus* s’accompagne d’une mesure favorable : comme en Guyane, Mayotte bénéficiera d’un abattement de 40% des revenus plafonné à 6 700 euros.

Ceux qui le souhaitent pourront opter pour les prélèvements mensuels dès janvier 2015, en le demandant fin 2014. Sans compter que, dans le cadre de sa réforme de la « remise à plat de la fiscalité des ménages», le gouvernement étudie de prés la mise en place… de la retenue à la source sur la France entière ! « Tout ça pour ça » pourra-t-on alors dire à Mayotte…

Anne Perzo-Lafond

Pour plus de détails : VOS SALAIRES ET VOS IMPÔTS EN 2014

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conseil des prud’hommes, les présidents élus, “le bateau peut partir”

139525
C'est une première à Mayotte, le conseil des Prud'hommes remplacera dès février le tribunal du travail. Les conseillers ont fini leur formation et élu leurs présidents ce jeudi, avec un certain équilibre entre employeurs et employés qui augure la poursuite du travail dans des conditions sereines.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139525
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139525
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139525
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139525
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139525
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com