26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 juin 2022
AccueilEconomieEmprunts toxiques : le CHM attaque les banques

Emprunts toxiques : le CHM attaque les banques

Une vingtaine d’hôpitaux publics français vont aller en justice dans le dossier des emprunts toxiques. Selon le président de la fédération hospitalière de France, le CHM en fait partie.

chm parkingLes emprunts toxiques polluaient jusqu’à présent la vie de nombreuses collectivités françaises. Les voici qui s’invitent aussi dans les hôpitaux et jusqu’à Mayotte.

Un emprunt qualifié de toxique est un montage financier très complexe. Ces crédits à taux variables, très bas dans les premières années (entre 0 et 1 %), sont adossés à des formules sophistiquées telles que des mouvements de taux de change entre des monnaies. Selon la situation économique, leur taux peut donc exploser.
Et comme ils portent sur une durée très longue, généralement entre vingt et trente-cinq ans, ils font peser de sérieuses menaces sur les comptes des institutions tombées dans le piège de cette nouvelle forme de finance.

Des taux qui explosent

Dans toute la France, des milliers de communes, une soixantaine de départements mais aussi des hôpitaux ont été victimes de ces emprunts qui rappellent les subprimes américains. Début 2011, le scandale avait éclaté au grand jour après les révélations du Conseil général de Seine-Saint-Denis dont les finances étaient asphyxiées : le taux d’intérêt d’un de ses prêts toxiques était passé de 1,4 % à 24 % !

Si on a beaucoup parlé des collectivités locales, l’attention se porte aujourd’hui sur les hôpitaux. Le président de Fédération hospitalière de France (FHF), qui représente les 1.100 établissements publics, a accordé plusieurs interviews la semaine dernière dans la presse métropolitaine. Hier, dans un entretien au Journal du Dimanche (version électronique payante), Frédéric Valletoux explique que les comptes des hôpitaux replongent dans le rouge, en partie à cause de ces emprunts.

1,5 milliard de prêts toxiques aux hôpitaux

Il annonce que plusieurs centres hospitaliers ont engagé des poursuites judiciaires dont le CHM.
«J’ai appelé tous les établissements ayant contracté ces quelque 1,5 milliard d’euros de placements risqués à contester devant la justice les contrats signés avec les banques. Une vingtaine d’hôpitaux, comme ceux de Roanne (Loire), Chreveuse (Yvelines) et Mayotte ont déjà décidé d’aller au contentieux. Plusieurs autres envisagent de les imiter et vont attaquer les banques, même si les pressions se multiplient pour les en dissuader», affirme-t-il dans les colonnes du JDD.

Sur ces 1,5 milliards de crédits toxiques accordés à l’ensemble des hôpitaux français, on ne sait pas quelle est la part qui concerne le CHM.

Depuis que l’affaire a éclaté, les banques et les responsables des institutions concernées se renvoient la balle. Il apparaît, pourtant, que la responsabilité principale pourrait incomber à ceux qui ont créé ces produits et qui ont pris l’initiative de démarcher les collectivités locales et les hôpitaux.

RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de...

139125
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139125
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139125
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139125
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139125
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139125
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com