27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilSantéStratégie nationale de santé : Mayotte a son mot à dire

Stratégie nationale de santé : Mayotte a son mot à dire

L’Agence régionale de Santé (ARS) Océan indien organisait une journée de débat public autour de la Stratégie nationale de santé. L’objectif est de refonder le système à l’échelle nationale en y intégrant les questions particulières des régions.

ARS STRATEGIE NATIONALE DE SANTELe chantier lancée par Marisol Touraine, la ministre de la santé, a trouvé un large écho à Mayotte. L’ambition est immense : «refonder le système de santé français pour le rendre plus égalitaire, plus sûr et plus performant». Le projet est crucial pour les années à venir et l’enjeu n’avait pas échappé à tous ceux qui sont concernés, de près ou de loin, par le sujet. 160 personnes avaient fait le déplacement, hier à l’hôtel Sakouli.

Faire entendre des demandes particulières

Partout en France, plus de 200 débats de ce type sont organisés pour faire remonter à Paris les attentes particulières de chaque territoire. La rédaction d’une loi sur la santé publique démarrera dans la foulée, au mois de mars. «Si on veut des éléments ou un chapitre de la loi spécifique à Mayotte, c’est maintenant qu’il faut y travailler», prévenait Chantal de Singly, la directrice de l’ARS Océan indien en ouverture des travaux.

La stratégie nationale de santé voulue par la ministre repose sur trois piliers complémentaires. Elle veut d’abord miser sur la prévention : agir tôt et fortement sur tout ce qui a une influence sur notre santé. Ensuite, l’idée est d’organiser les soins autour des patients et d’en garantir l’égal accès. Enfin, la ministre veut développer la démocratie sanitaire pour renforcer l’information et les droits des patients.

Mayotte n’est pas si éloignée des problématiques nationales

Les deux députés de Mayotte encadrent le préfet et la directrice de l'ARS pour l'ouverture de travaux
Les deux députés de Mayotte encadrent le préfet et la directrice de l’ARS pour l’ouverture des travaux

Mayotte a de nombreuses spécificités : sa jeunesse, son taux de natalité (40 pour mille), une surmortalité marquée autour de la grossesse ou encore la grande précarité d’une partie de sa population (un habitant sur cinq gagne moins de 200 euros par mois).
Pourtant, sur le fond, les attentes en ce qui concerne une médecine de qualité ou un réseau de professionnels de santé efficace, sont à présent les mêmes qu’en métropole. Comme le rappelait Jacques Witkowski, le préfet de Mayotte, «la population qui n’avait pas exprimé un besoin médical réclame aujourd’hui, légitimement, une égalité de traitement avec les autres DOM et la métropole.»

Cinq priorités

Des ateliers ont permis aux participants d’exprimer leurs attentes en espérant être entendus. «Les éléments à mettre dans la loi seront faits pour faciliter les choses ou servir de levier à l’amélioration du système. Sur l’attractivité médicale par exemple, un problème crucial à Mayotte, s’il y a des choses à écrire, nous le ferons remonter», concluait Chantal de Singly.

Pour ne pas disperser l’efficacité d’un texte très attendu, la ministre a souhaité un nombre restreint de priorités. Il n’y en aura que cinq: la lutte contre les addictions, le cancer, la santé mentale, la santé des personnes âgées et la santé des jeunes. Mayotte a de quoi dire sur bien des sujets.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui...

139125
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139125
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139125
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139125
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139125
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139125
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com