Décret Lurel : négociation sur les marges aujourd’hui à Paris

0
56

Après une première rencontre de prise de contact, les représentants des importateurs et distributeurs d’hydrocarbures ultramarins de la zone océan Indien sont reçus en fin d’après midi à Paris. Ils doivent négocier les modalités d’application du décret Lurel sur les marges de la filière hydrocarbure.

Pompes zoom

Et comme le 9 janvier, la réunion se tiendra, à l’invitation du premier ministre, au ministère des finances, à 17h Bercy, « des gens qui savent compter ! » glisse Laurent Gautron, directeur de Total Mayotte pour qui le discours du ministre des Outremers est purement politique. Tout comme le communiqué  des parlementaires ultramarins. Il conteste  d’ailleurs le chiffre avancé par le député Ibrahim Aboubacar de 22% de marge à Mayotte, « c’est n’importe quoi ! »… sans avancer de montant toutefois, « nous ne pouvons diffuser de chiffres pour l’instant ».

Trois décrets pour trois régions (départements français d’Amérique, Réunion et Mayotte) qui ont leurs spécificités propres. Laurent Gautron ne sera pourtant pas présent à Paris : « c’est Matthieu Soulas, directeur des opérations océan Indien qui défend notre dossier ». Les trois ministères concernés seront représentés : celui des Outremers, de l’Economie et les Finances, et celui de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here