23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilFaits divers"Je suis pilote de kwassa, parce que la vie est dure"

“Je suis pilote de kwassa, parce que la vie est dure”

CARNETS DE JUSTICE. Il n’était pas présent à l’ouverture de l’audience. Saïd M. est incarcéré actuellement à la maison d’arrêt de Majicavo. Pourtant, lorsque un prisonnier est convoqué devant la justice pour une affaire, les gendarmes font habituellement en sorte de présenter le prévenu dès 8 heures. Mais ce mercredi matin, le prisonnier est absent. A Majicavo, on n’arrive pas à l’identifier. Le nom et la date de naissance portés sur la convocation ne correspondent à aucun détenu.

Il a pourtant fini par arriver et l’explication du retard s’impose rapidement.
– Quelle est votre date de naissance? demande le président.
– J’ai 21 ans, répond Saïd.
– Sur mon dossier, il est écrit que vous êtes né le 1er janvier 1995. Ca veut dire que vous avez 19 ans ?
– Je ne connais pas ma date de naissance.
Même confusion du côté de son nom. Il en avait donné un à la Police de l’air et des frontières (PAF) lors de sa première arrestation, puis un différent à la gendarmerie au moment de la seconde.
– Vous en avez bientôt un troisième ? ironise le Président.
Les problèmes d’état civil aux Comores posent décidément beaucoup de problèmes à la justice française.

Saïd est à la barre pour avoir piloté un kwassa-kwassa en provenance d’Anjouan le 26 septembre 2013, avec 15 personnes à bord : quatre hommes, six femmes et cinq enfants. L’arraisonnement a eu lieu à 3h30.
L’homme a reconnu les faits, tout comme l’absence de GPS, de gilets de sauvetage ou de tout équipement de sécurité. L’embarcation étant équipée d’un moteur de très faible puissance, à peine 15 CV, au moindre mouvement de mer, le danger est pourtant évident. «Il a transporté des femmes et des enfants qui se retrouvent au fond de l’eau s’il y a un accident», relève la procureure.
Pour le voyage, les passagers avaient déboursé 150 euros chacun. Saïd, lui, touchait 300 euros par traversée.
– Combien de voyages a-t-il fait ? interroge le président. Le traducteur officie.
– Deux voyages, répond Saïd.
– Deux voyages en quatre ans, et deux fois, il se fait prendre par les gendarmes. C’est pas de chance !

Saïd purge actuellement une peine d’un an d’emprisonnement pour avoir déjà convoyer des migrants clandestins à bord d’un kwassa en 2010. Mais il a appris cette condamnation lors de sa deuxième interpellation. Le fichier national des empreintes digitales a trahi son identité et donc l’existence d’un mandat d’arrêt contre lui. Entre temps, Saïd était reparti à Anjouan.

Il n’a pas d’avocat pour se défendre mais il demande au tribunal de ne pas être sévère. Il a des difficultés à joindre les deux bouts, son père est décédé, la vie est dure. Des arguments que le tribunal va entendre. Il est condamné à 8 mois de prison avec sursis. «Cela signifie, explique le président, qu’à la fin de la peine que vous purgez à Majicavo, si vous recommencez, vous devrez faire ces huit mois de prison en plus d’une autre peine.»
Saïd a compris mais la vie est dure. Saura-t-il résister à cet argent à portée de main ? Le tribunal en a fait le pari.
RR

VOIR LES AUTRES CARNETS DE JUSTICE

1 COMMENTAIRE

  1. Pilote de Kwassa : Je comprends que la vie soit dure, mais à quel prix ? Tués des innocents assoiffés d’une vie meilleure ? Tous ses pauvres enfants qui meurent en mères, ses familles ? C’est une lourde responsabilité connaissant le danger qu’elle représente ce genre de traversée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Monsieur Ambdilwahedou SOUMAILA, BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou, FRANCE. Tél. +33 269665010.Fax +33...

VILLE DE KOUNGOU

MAIRIE DE BANDRABOUA

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan