Total ne fermera pas

0
47

Une grève des gérants de stations-service a débuté aujourd’hui aux Antilles et en Guyane. Confrontée à d’autres problématiques, Mayotte n’est pas concernée.

P1050097La rumeur a enflé sur les réseaux sociaux d’une fermeture surprise des stations-service de l’île avant la fin de l’année. Les pompes resteront ouvertes, c’est en tout cas ce qu’a indiqué la direction de Total Mayotte. Aux Antilles et en Guyane, une grève des gérants de stations-service a débuté aujourd’hui à l’appel de Patrick Collé, président de l’intersyndicale des gérants de stations-service Antilles-Guyane pour protester contre le décret Lurel.

Ni Mayotte, ni La Réunion ne participent à la grève. “La problématique Océan Indien est tout autre que celle des Antilles”, explique Laurent Gautron, directeur de Total Mayotte. À Mayotte, il n’y a pas de gérant de stations-service. Tous ceux qui travaillent à la distribution de carburant sont salariés de Total. Mais le feu est loin d’être éteint sur le front du décret.

“Il n’y a pas de mouvement de programmé, au moment où je vous parle”, précise prudemment Laurent Gautron. Un mouvement du pétrolier, à l’image de la fermeture des stations-service le 10 décembre dernier, n’est pas envisagé avant les fêtes de fin d’année, mais des actions pourraient être menées en début de l’année si les revendications des pétroliers ne sont pas satisfaites.

Nouvelles discussions

De nouvelles discussions sur l’application du décret qui doit entrer en vigueur au 1er janvier devraient avoir lieu au début du mois prochain. “Il faut que nous connaissions les chiffres qui nous concernent. À l’heure actuelle, ce n’est pas le cas”, signale Laurent Gautron.

Derrière ce mouvement, il y a la colère des pétroliers et des distributeurs de carburant contre le projet de décret carburant qui prévoit d’imposer plus de transparence sur la fixation des prix et sur les marges de la filière. La grève intervient après l’échec des négociations initiées entre Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer et les représentants des pétroliers et des distributeurs le 18 décembre dernier.

A.L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here