Les sages-femmes ont levé le camp

0
43

La poignée de sages-femmes installée depuis lundi devant le CHM avec tente et table de jardin a levé le camp ce mardi midi faute de mobilisation suffisante. “Les nouvelles d’hier ont provoqué une grosse déception, localement les sages-femmes se sont démotivées”, analyse Olivier Collignon, un des sages-femmes campeurs.

Dans le même temps, le conseil de l’Ordre des sages-femmes de Mayotte “déplore le manque d’intérêt et de réactivité du ministère de la Santé et souhaite vivement que cette profession médicale soit enfin reconnue comme spécialiste dans le suivi gynécologique et obstétrical  de  la femme en bonne santé.”

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, doit rendre un arbitrage le 20 décembre prochain sur la demande des sages-femmes pour être reconnues comme praticiens hospitaliers. “En fonction de la réponse, on choisira les modalités de la suite du mouvement”, explique Olivier Collignon.  Le mouvement a débuté le 16  octobre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here