27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilSantéLa lèpre, toujours présente à Mayotte

La lèpre, toujours présente à Mayotte

On parlait de léproserie sur l’îlot M’bouzi comme d’une période révolue. Mais la situation sanitaire se rappelle à nous : la lèpre est une maladie endémique à Mayotte et à la région Océan Indien, ainsi que le mentionne une étude de l’Institut de Veille Sanitaire dans son dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Incidence et nombre de cas par commune (importance croissante avec la couleur)
Incidence et nombre de cas par commune (importance croissante avec la couleur)

Le travail a porté sur l’ensemble des cas de lèpre confirmés par prélèvement et recherche bactériologique entre 2006 et 2011, identifiés par le service de léprologie du Centre Hospitalier de Mayotte.

La lèpre, ou maladie de Hansen, est une maladie infectieuse chronique qui touche essentiellement la peau, les muqueuses et le système nerveux périphérique. La maladie est transmise par des gouttelettes d’origine buccale ou nasale lors de contacts étroits et fréquents avec un sujet infecté et non traité. Elle est malgré tout peu contagieuse mais peut entraîner des infirmités sévères faute d’un diagnostic et d’un traitement précoces.

La période d’incubation de la maladie est de 5 ans en moyenne « mais les symptômes peuvent parfois n’apparaître qu’au bout de 20 ans », indique le site de l’Institut Pasteur.
Parmi les 17 pays totalisant plus de 95% des nouveaux cas déclarés en 2010, 9 sont sur le continent africain. De 2006 à 2011, 307 nouveaux cas de lèpre ont été diagnostiqués à Mayotte, ce qui en fait le département français le plus touché. Mais le nombre de cas détectés en 2011, rapporté à la population totale, est le plus bas, « une tendance à la diminution confirmée par l’absence de cas présentant un handicap de degré 2 parmi les nouveaux cas détectés ».
Les bacocos sont les plus touchés
L’importance du nombre de cas dans le 101ème département français est, selon l’Institut de Veille Sanitaire, imputable au travail effectué : « Campagnes de dépistage actif au sein des familles autochtones ayant eu au moins un cas de lèpre (…) associées à un renforcement des activités de formation des personnels de santé et d’information des malades en matière de dépistage ».

Les deux tiers des personnes atteintes sont des hommes et 74% ont plus de 15 ans. La plupart des cas concerne des malades marqués par plus de cinq lésions cutanées insensibles (multibacilaires).
Malgré le traitement à base de trois antibiotiques, pratiqué dans le cadre de la lutte antilépreuse, Mayotte est l’un des deux seuls départements français où la lèpre reste endémique, le second étant la Guyane. A La Réunion, une surveillance spécifique a été récemment mise en place « et pose la question de la sous-estimation de la maladie dans cette île ». Dans la région Océan Indien, Anjouan est le territoire le plus touché, « un des plus forts taux mondiaux ». C’est pourquoi l’étude préconise une coopération régionale dans ce domaine.
Face à l’éventualité d’une maladie sous-diagnostiquée à Mayotte, des actions de dépistage actif sont demandées. « Il est important de consolider la lutte antilépreuse et la surveillance à Mayotte pour pouvoir éliminer cette maladie », conclut l’étude.
Anne P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COMMUNE DE CHICONI (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Commune de Chiconi (976) Contact : Youssfou MADJINDA, 1 place de la Mairie, 97670 Chiconi, FRANCE. Tél. +33 269648411.Fax +33 269623049.Courriel : youssfou.madjinda@villedechiconi.fr. URL...

VILLE DE MTSANGAMOUJI (976)

VILLE DE KOUNGOU (976)

AVIS

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.