25.9 C
Dzaoudzi
samedi 28 mai 2022
AccueilSociétéOrage et désespoir

Orage et désespoir

Une quantité d’eau exceptionnelle s’est abattue sur Mamoudzou ce mercredi avant 11 heures, occasionnant de gros dégâts. L’hémicycle du Conseil général menace de s’effondrer. Et plusieurs jeunes ont profité de la confusion pour commettre des actes de délinquance…

La DEAL en action
La DEAL en action

L’orage est venu d’une zone perturbée qui s’étend des côtes Nord-ouest malgaches à l’archipel des Comores. La Préfecture, sur les indications de Météo France, avait placé l’île sous vigilance fortes pluies depuis minuit. Et ce sont 92 mm d’eau (par mètre carré) qui sont tombés à Mamoudzou en deux heures, de 10h à 12h, occasionnant beaucoup plus de dégâts qu’attendus.

La violence de l’orage a d’abord tué, deux personnes étant mortes foudroyées ce matin. On en sait un peu plus : il s’agirait d’une jeune femme de 17 ans et de son neveu de 3 ans, la maman qui était également sur place ayant, elle, été hospitalisée.

Un torrent de terre

Puis, ce fut le déluge, plus puissant qu’à l’habitude, sur la commune de Mamoudzou : le rond-point SFR a été rapidement envahi par des monticules de terre, des gravas, rendant la circulation impossible et créant des kilomètres de bouchons toujours pas résorbés en fin d’après-midi. « Nous sommes venus en stop puis à pied depuis Mtsamboro », indiquaient deux musiciens, un tantinet fatigués en arrivant à Kawéni. Et c’est à pied que les élèves du lycée Younoussa Bamana de Mamoudzou ralliaient Majicavo Koropa, les bus scolaires n’ayant pu effectuer le ramassage. Une partie du réseau téléphonique de l’île fut momentanément  hors service.

Le mur et les clims du Conseil général dans le ravin
Le mur et les clims du Conseil général dans le ravin

Une terre qui n’aura jamais été aussi abondante au rond-point : « Plusieurs habitants sur les hauteurs de la montée Sogéa ont défriché pour planter des bananiers ou construire leurs cases ! Tout s’écroule à la moindre pluie », râlait un automobiliste coincé. L’évacuation de la terre a commencé immédiatement « grâce à la diligence de l’entreprise Sogea qui a mis un de ses tractopelles à disposition », glissait le capitaine de Police Chamassi. En fin d’après-midi, la direction de l’Equipement (DEAL) s’activait toujours.

Le Conseil général au bord du gouffre….

Le dégât le plus spectaculaire a touché le Conseil général et l’immeuble Issoufali : un mur de soutènement du premier s’est effondré avec terre et  gravas sur le second, qui loge notamment l’Agence Française de Développement. Une de ses fenêtres est tombée avec sa grille chargée de terre sur un des cadres, qui a eu plusieurs points de suture. Quant aux locaux d’Air Austral voisins, l’agence Issoufali a été évacuée victime d’une inondation et d’une rupture du faisceau électrique.

Caillassage en règle des automobilistes
Caillassage en règle des automobilistes

Le désespoir, lui, venait de bandes de jeunes voyous, une « trentaine » selon les policiers qui, profitant des embouteillages, se mirent à caillasser les véhicules. Un de nos journalistes, ayant reçu un jet de pierres, a dû se rendre aux urgences. La Police nationale a dû barrer la route du rond-point Méga à SFR le temps de reprendre le contrôle de la portion : « J’ai exigé d’une médiatrice une rencontre avec ces jeunes », indiquait le capitaine Chamassi.

C’est donc tout le nord de Mayotte qui était bloqué ce mercredi, par un seul orage, même violent, mais qui ne sera jamais aussi dévastateur qu’un cyclone…

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Théâtre, Baobab, Mayotte

Quand le théâtre permet aux jeunes d’être acteur de leur propre...

139521
Le festival Baobab suit son cours, avec des pièces jouées par les scolaires en journée, et par des comédiens plus confirmés en soirée. Et parfois les premiers rejoignent les seconds… des pépites émergent. En tout cas, ils en tirent tous bénéfice, comme le montrent leurs témoignages
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139521
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139521
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139521
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139521
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139521
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com