27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilSociétéGrève STM : barges réquisitionnées et colère du personnel

Grève STM : barges réquisitionnées et colère du personnel

Le refus de la certification du Service de Transport Maritime serait la cause du conflit entre le personnel et la direction. Le service sera fortement perturbé ce lundi.

Barges réduc
La moitié du trafic sera assuré entre Grande et Petite-Terre, indique la Préfecture de Mayotte répondant au préavis de grève du personnel du Service de Transport Maritime . La réquisition a été notifiée totalement en Petite Terre, plus difficilement en Grande Terre, mais une barge et un amphidrome assureront le transport de 6h à 19h45.

D’autre part, les forces de l’ordre seront postées de part et d’autre des embarcadères.

Le comité du personnel navigant de son côté indique avoir déclenché ce préavis à « l’encontre du comportement du directeur d’exploitation ». Les agents réfutent avoir demandé son départ, « mais plutôt sa mutation du Service ». Ils lui reprochent le refus de classification de la compagnie par les Affaires maritimes, fait qui, notons le, n’est pas nouveau au STM : « mais notre directeur d’exploitation a indiqué que cette non-conformité était due à l’incompétence des agents ! ». Résultat, et toujours selon le même comité du personnel : les Affaires maritimes vont auditer les marins et, éventuellement, « leur retirer leurs brevets. Qu’a-t-il fait lui pour remédier à cette supposée incompétence ? » interrogent-ils.

D’où le conflit en cours… et le préavis est illimité.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139522
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139522
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139522
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139522
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139522
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139522
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com