27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEnvironnementLe grand nettoyage sous-marin

Le grand nettoyage sous-marin

«Nous allons tout droit vers un empoisonnement massif du lagon.» Face au constat terrifiant établi par la réserve naturelle de Mbouzi, clubs de plongée et bénévoles ont répondu à l’appel pour une vaste opération de nettoyage des fonds sous-marins autour de l’îlot.

(Crédit photo : Karine Pons)
(Crédit photo : Karine Pons)

45 personnes s’affairent ce matin autour de l’îlot Mbouzi, la seule réserve nationale de Mayotte. Ils participent à une matinée de plongée qui n’a rien de touristique. Il s’agit de nettoyer les fonds marins autour de l’îlot lors d’une opération organisée par la réserve.
Cinq clubs de plongée* ont accepté de participer gracieusement en offrant les prestations à la trentaine de bénévoles qui se sont mobilisés aux cotés des membres du Parc naturel marin et des brigades vertes.

«C’est le 3e nettoyage sous-marin après ceux de 2010 et 2011, note Fabrice Bosca, le conservateur de la réserve. En 2010, lors de la première opération, on avait fait un repérage avec un expert sous-marin des zones les plus polluées. Cela nous avait permis de définir une bande d’une quinzaine de mètres, entre le tombant et huit mètres de profondeur, où on trouve le maximum de déchets.»
L’îlot est soumis à deux influences : à l’Est, les courants viennent du large via la Passe-en-S mais à l’Ouest, les courants arrivent du Nord charriant une incroyable masse de détritus en provenance de Mamoudzou. «90% des déchets viennent de Grande-Terre, 10% des pique-niques du week-end», relève Fabrice Bosca.

C’est donc la côte Ouest qui est l’objet du grand nettoyage. Ce matin, elle est divisée en cinq tronçons, chacun confié à un club de plongée partenaire de l’opération. Et le ramassage ne se fait pas n’importe comment. Car pour qu’il ait un intérêt scientifique permettant un suivi de l’accumulation des déchets, il se calle sur un protocole établi par l’ADEME**. Ainsi, les ramasseurs recensent tous les déchets pour les relier à une activité économique.

Un bilan stupéfiant

(Crédit photo : Gildas Leminter)
(Crédit photo : Gildas Leminter)

Ce matin, les spécialistes de la réserve ne savent pas ce qu’ils vont trouver dans les eaux. Mais au regard du bilan de l’opération de 2011, il y a de quoi s’inquiéter : 72 pneus, 22 bouteilles de gaz, plus de 12 mètres cubes de déchets plastiques ou métalliques avaient été dégagés. Les plongeurs avaient aussi trouvé quelques curiosités : des chauffe-eaux, des frigos, des déchets médicaux ou encore des batteries de moteur avec leurs acides et leurs lames de plomb.
«Les gros déchets ont évidemment un impact direct sur la vie aquatique, on pense souvent aux plastiques qui étouffent les tortues, explique Fabrice Bosca. Mais ce sont les pollutions invisibles, chimiques, qui constituent une véritable bombe à retardement écologique. Une canette par exemple, lorsqu’elle se dégrade, largue des métaux, de la peinture et des plastiques.»

Un empoisonnement massif du lagon

Mbouzi nettoyage sous-marin pneu
(Crédit photo : Karine Pons)

Les déchets se sont accumulés sur une période très courte à l’échelle de la vie du lagon, à peine une vingtaine d’années. Et ils commencent tous à se dégrader en même temps : «nous allons peut-être assister dans les années qui viennent à un empoisonnement massif du lagon.» Car il est tout simplement impossible de nettoyer l’ensemble de la bande littorale et encore plus les fonds. Thomas Roussel, le garde technicien de la réserve qui a organisé cette journée rappelle qu’à «l’échelle de l’îlot, il faut déjà une grosse semaine de travail pour tout prévoir. Et ça ne représente que 2 km de côtes ! »
«Pour moi, encore plus que le nettoyage, l’intérêt de l’opération, c’est la sensibilisation, relève-t-il. Quand on montre la quantité de déchets ramenés sur une seule opération, ça choque les gens et ça c’est utile. »
RR

* Les clubs de plongée partenaires : Rêve bleu, Maji Club, Nautilus, Hippocampe, Nyamba.
** ADEME : Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139125
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139125
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139125
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139125
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139125
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139125
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com