23.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilSociétéTéléchargements illégaux : l'Hadopi scrute Mayotte

Téléchargements illégaux : l’Hadopi scrute Mayotte

Internautes, attention ! Si vous pensiez que l’absence de cinéma ou les 8.500 km nous séparant de la métropole vous autorisaient les téléchargements illégaux, vous vous trompiez. L’Hadopi traque aussi les ordinateurs de Mayotte.

Hadopi Mayotte 1C’est la mauvaise surprise du week-end de l’un de nos lecteurs. Il a reçu un message de l’’Hadopi* lui demandant de mettre un terme aux téléchargements illégaux qu’il effectuait.
«Il a été constaté le vendredi 09 août 2013 à 07 heures 49, qu’une ou plusieurs œuvres ont été téléchargées ou partagées depuis votre accès à internet, en violation des droits d’auteur. Ces faits peuvent constituer une infraction pénale», explique l’email.
Stupeur de l’internaute qui n’avait jamais imaginé pouvoir être concerné par le dispositif de lutte contre le piratage sur internet.
«Je n’ai quasiment rien téléchargé, s’étonne-t-il. Certains de mes amis ont des dizaines de films et de séries sur leur ordi. J’ai uniquement téléchargé quatre épisodes d’une série et quatre films.»

«Recommandation Hadopi»

La « recommandation Hadopi» ne laisse place à aucune contestation. Elle livre l’adresse IP, sorte de numéro d’identité de l’ordinateur, le nom du fournisseur d’accès internet, en l’occurrence «France Telecom/SCR» et explique que «les faits constatés ont été commis avec le(s) logiciel(s)/protocole(s) BitTorrent ».
Le principe de cette plateforme consiste à utiliser les téléchargements effectués par chaque ordinateur connecté au service pour permettre à d’autres internautes de les charger à leur tour. Quelle que soit la quantité d’œuvres ainsi stockées illégalement sur l’ordinateur –quatre films ou des centaines– elle sert de relais à la circulation des produits piratés.

La plateforme de téléchargement BitTorrent mise en cause par l'Hadopi
La plateforme de téléchargement BitTorrent mise en cause par l’Hadopi

Le message de l’Hadopi, s’il s’intitule «recommandation» est clairement menaçant : il rappelle à l’internaute qu’en tant que «titulaire d’un abonnement à internet», il est “légalement responsable de l’utilisation qui en est faite». Dans le cas où «malgré les avertissements de l’Hadopi, l’accès à internet était à nouveau utilisé pour des mises en partage ou des téléchargements illégaux», l’internaute pourrait être poursuivi devant le tribunal de police pour «contravention de négligence caractérisée ». Il risquerait alors une amende d’un montant maximum de 1500 €.

Orienter les internautes vers des sites payants

Pour autant, le message se veut aussi pédagogue. « Le téléchargement illégal, appelé couramment ‘piratage’, prive les créateurs de leur rétribution et représente un danger pour l’économie du secteur culturel. Pour vous aider à identifier les sites internet proposant des contenus légaux et à préserver le développement du secteur culturel, vous pouvez découvrir l’ensemble des offres labellisées par l’Hadopi sur le site internet www.pur.fr », explique-t-il.

HADOPI MAYOTTE 3L’Hadopi est en place depuis trois ans. Il est basé sur une «riposte graduée» envoyant un premier message d’avertissement suivi d’une seconde recommandation. Au cours du seul mois d’octobre, 138.000 emails ont été adressés à des abonnés dont l’adresse IP a trahi des téléchargements illicites dans toute la France. C’est un record absolu depuis la création du système, comme le souligne le site spécialisé PCInPact. En trois ans, 812 dossiers ont fait l’objet de délibérations de la Haute autorité et 67 ont été transmis au parquet.

Chercher l’email

Notre internaute est donc encore très loin d’être concerné par la suite du processus. Mais si vous êtes adepte des téléchargements, soyez attentif aux messages que vous recevez. Car ce fut l’autre surprise de notre lecteur. Le message de l’Hadopi lui a été adressé à la fin du mois d’août. S’il n’en a pris connaissance que la semaine dernière, c’est qu’il a été envoyé sur la boîte email de son fournisseur d’accès, en l’occurrence Orange, et non sur la boîte qu’il utilise au quotidien. Mieux vaut jeter un œil que de choisir la «négligence caractérisée.»
RR

* HADOPI : Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Lagon, Mayotte

« L’art et la mer », un appel à projet ambitieux du Parc...

139126
Le Parc naturel marin de Mayotte et la Direction des affaires culturelles (DAC) de Mayotte s’associent pour lancer un appel à projets de résidences artistiques en faveur des enjeux écologiques de l’île, notamment en ce qui concerne son environnement marin. Cet appel à projets entend démocratiser les pratiques artistiques et la transition écologique.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139126
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139126
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139126
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139126
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139126
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com