25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilSociétéObjectif : Police

Objectif : Police

Ils sont 16 jeunes, hommes et femmes à avoir été recrutés comme adjoints de sécurité. Âgés de 19 à 28 ans les futurs contractuels décollent jeudi pour la métropole pour suivre une formation préalable.

Quelques recrues adjoint de sécurité millésime 2013
Quelques recrues d’adjoints de sécurité millésime 2013

Pour la deuxième année consécutive, LADOM (l’agence de l’outremer pour la mobilité), a centralisé le recrutement d’adjoint de sécurité. Les seize candidats recrutés ont reçu aujourd’hui leurs billets d’avion vers la métropole, financé par l’agence, lors d’une cérémonie avec les partenaires de l’opération. L’objectif de cette opération est de donner aux ultramarins la possibilité d’intégrer des postes réservés au niveau de la police nationale.

Mayotte a été mieux dotée que prévu. «Les adjoints de sécurité ce sont 110 postes au niveau des départements d’outre-mer, dont 16 pour Mayotte. Initialement, on avait 11 postes, mais on est passé à 16 car le recrutement a été particulièrement bon cette année» explique Soilihi Mouktar, délégué régional de LADOM à Mayotte.

LADOM, Pôle emploi et la police nationale se sont associés pour une sélection plus efficace des candidats.

300 dossiers ont été déposés, 100 candidats ont pu se présenter aux épreuves écrites, avant les épreuves orales et sportives.

«Les partenaires ont procédé au recrutement des profils les plus à même de réussir», précise Sylvie Especier, la sous-préfète. Le recrutement était cette année ouvert à tous, sans condition de diplôme. L’année dernière, les candidats devaient être titulaires du baccalauréat.

Certains ont une vocation de policier toute tracée. Nassim Zoubert, 19 ans et un CAP d’agent de médiation et de prévention en poche, baigne dans l’uniforme depuis qu’il est petit. «Mon père est policer municipal, mon frère est pompier alors pourquoi pas moi, à la police nationale», s’enthousiasme le cadet des «lauréats». Comme beaucoup, son objectif est de monter en grade dans la police. “Adjoint de sécurité, vous ne le serez pas ad vitam aeternam», professe en ce sens Sylvie Especier. Les adjoints de sécurité sont les contractuels de la police nationale, engagés pour trois ans. Ils ont la possibilité de renouveler une fois leur contrat. La plupart des 16 jeunes recrues envisagent de passer le concours interne de la police.  «Si je réussis en métropole, après un an ou deux je passerai en interne le concours de gardien de la paix», annonce avant tout Maïssara Assani, 24 ans. Nassim, lui veut intégrer la Brigade anticriminalité.

Avant cela, dès le 2 décembre, les nouveaux adjoints de sécurité doivent suivre une formation de trois mois, avec une indemnité mensuelle de 700 euros, en plus du billet d’avion, le tout financé par LADOM. Ils seront, par la suite, tous affectés en région parisienne.

A.L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

Demi-tour vers La Réunion pour un B 787 d’Air Austral en...

0
Ce dimanche soir, le Dreamliner aux couleurs de la passe en S de la compagnie Air Austral qui devait se poser à Mayotte en provenance de La Réunion, a dû faire demi-tour en raison d'un problème technique. La compagnie Air Austral s'explique
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan