Appel à projet coopération régionale

0
47
Coopération avec l'Union des Comores (projet et ©Agepac)
Coopération avec l’Union des Comores (projet et ©Agepac)

C’est le 1er appel à projet pour l’année 2014 lancé par le Préfet de Mayotte sur la coopération régionale avec les pays prioritaires de la zone sud-ouest de l’océan Indien et en particulier les Comores, Madagascar et le Mozambique. Les autres pays étrangers de la zone restent éligibles.

Peuvent y répondre, toutes personnes morales (associations, organismes à but non lucratif, institutions…) installées et domiciliées à Mayotte désireuses de mener des actions concrètes, dans une dimension de coopération et d’échanges conformes aux objectifs du fonds de coopération régionale. Le projet doit présenter un intérêt réciproque et si possible direct pour Mayotte «pour son économie locale et dont les effets seront visibles pour les populations» indique le communiqué.

Toutes les informations, les formulaires de demandes de subvention sont téléchargeables sur le site internet de la préfecture de Mayotte, les demandes électroniques à l’adresse : cooperation-regionale@mayotte.pref.gouv.fr et les retraits sur place en préfecture à la mission coopération régionale (tel : 0269 63 50 85 ou 0 269 63 50 96).

Le porteur de projet devra déposer à la préfecture de Mayotte au Secrétariat général pour les affaires économiques et régionales (Mission coopération régionale ou secrétariat) le formulaire de demande de subvention, dûment rempli, signé et complété des pièces obligatoires à joindre. Un accusé de réception lui sera remis. Tout dossier déposé après le mardi 21 janvier 2014 à 14 h (délai de rigueur), ou incomplet ne sera pas instruit.

La présentation du projet est importante notamment : cohérence et pérennité de l’action, solidité du montage financier avec les cofinanceurs dûment identifiés, calendrier d’exécution précis, preuve de la réalité des démarches d’appui effectuées en amont avec les partenaires situés dans le ou les pays tiers, les ambassades, les partenaires institutionnels, les collectivités territoriales, les chambres consulaires.